Les chats dans les stratégies de communication digitales

Chat

L’invasion des chats a commencé sur un forum peu connu du grand public. Un forum où les geeks, les vrais, discutent, débattent et s’échangent du contenu. C’est en effet via la communauté de 4chan que le phénomène des Lolcats a vu le jour. Les Lolcats sont des contenus (image, GIF, vidéo, etc.) amusants avec un ou plusieurs chats et un court texte humoristique.

En outre, certains de ces Lolcats ont été tellement utilisés et partagés qu’ils sont devenus des mèmes. Un mème est un contenu viral et connu de beaucoup d’internautes. Au départ, ces contenus étaient partagés seulement par les communautés geeks sur des forums et autres plateformes. Peu à peu, ils ont envahi d’autres forums plus classiques, les blogs, et enfin les réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter.

Mais alors, pourquoi les chats ont-ils conquis de façon aussi massive les Internets ?

La réponse est simple comme miaou. Si vous n’êtes pas allergique aux boules de poils et que voir des images de chats de façon inopinée sur Internet ne vous répugne pas, vous avez déjà probablement eu une réaction commune à la majorité des individus : trouver un chat mignon.

Le côté adorable du chat, associé à l’humour, augmente considérablement le capital sympathie de l’animal, ce qui incite les internautes à partager et diffuser massivement les Lolcats. Les internautes ont depuis toujours partagé les contenus qu’ils jugent intéressants ou qui leur plaisent. C’est ce qui a rendu ce phénomène viral et fédérateur. Le partage des Lolcats devient un prétexte à communiquer et à se rencontrer.

Une communauté d’adorateurs de chats

C’est un fait : de nos jours, partager des images de chats est cool et tendance. Les amoureux des petites boules de poils sont partout, et de plus en plus nombreux. Ils deviennent donc une cible pour les marques qui essayent elles aussi de partager ou créer du contenu viral. Les marques peuvent en effet travailler leur image et profiter de l’aspect sympathique et humoristique des Lolcats. Certaines marques, comme Bouygues et ses « chatons Telecom », s’emparent de cette tendance et intègrent complètement les chats dans leurs stratégie de communication et dans leurs publicités.

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=59ZYrB8Ws7Y]

Ces marques créent des contenus de toute pièce en reprenant les codes cute et humoristiques. Le but étant de donner envie aux consommateurs d’acheter leurs produits. Les chats véhiculent une image positive et ont un potentiel attractif fort, que la marque tente d’associer à ses produits qui ont une valeur sentimentale plus neutre aux yeux des individus.

Copains comme chien et chat

Cependant, les marques n’utilisent pas les chats seulement pour promouvoir leurs produits ou leur image de marque. Les contenus mettant en scène des chats permettent d’instaurer un véritable dialogue entre la marque et les internautes, en particulier sur les réseaux sociaux. En reprenant du contenu amateur ou des mèmes connus du grand public, les marques cherchent à faire adhérer et à fidéliser leurs clients. Elles cherchent aussi à fédérer une communauté, en faisant oublier leur but premier : vendre. Les marques cherchent à séduire les consommateurs en s’intégrant à leurs modes de dialogue et en partageant les mêmes contenus qu’eux.

Le danger du partage des Lolcats par les marques et de l’utilisation des chats en général est principalement la non différenciation entre les marques. Les internautes risquent de se lasser de cette communication sur les chats à outrance.

Cyrielle & Pauline

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.