Actu

Siri et le nouveau départ de la reconnaissance vocale

Siri, système de reconnaissance vocale réservée aux utilisateurs du dernier smartphone d’Apple, l’iPhone 4S.

« Dis à ma femme que je serai en retard de 30 minutes » Vos désirs sont des ordres…

« Un assistant intelligent »

Ainsi vanté par la marque à « la pomme »,  Siri vous aide dans votre quotidien sur simple demande. Non seulement Siri comprend ce que vous dites, mais aussi ce que vous voulez dire. Siri peut passer des appels téléphoniques, envoyer des messages, fixer des rendez-vous, définir des rappels. En fait, Siri vous répond, comme le ferait un véritable assistant personnel et même plus encore.

Plus encore ? Mais quoi, exactement ? Découvrons ensemble toutes les fonctionnalités de Siri.

Siri, comment ça marche ?

Siri est une combinaison de reconnaissance vocale et d’intelligence artificielle. En effet, elle semble comprendre ce que vous lui dites, même si ce n’est pas formulé dans les termes habituels de la reconnaissance vocale.

La reconnaissance automatique de la parole, plus souvent appelée reconnaissance vocale, est une technique informatique permettant d’analyser la parole, captée au moyen d’un microphone, pour la retranscrire sous la forme d’un texte exploitable par une machine. Elle permet notamment de réaliser des interfaces vocales comme des interfaces homme-machine (IHM) où une partie de l’interaction se fait à la voix.

L’intelligence artificielle est la recherche de moyens susceptibles de doter les systèmes informatiques de capacités intellectuelles comparables à celles des êtres humains.

La nouveauté avec Siri est que cette fonction peut enchaîner plusieurs actions, sans que vous ayez à les dicter une par une.

Par exemple, il fallait auparavant dire « ouvrir agenda » pour lancer l’application Agenda, puis noter vous-même un rendez-vous. Avec Siri, vous pourrez désormais dire « programme un rendez-vous avec Monsieur Dupont » pour que Siri s’exécute, ouvrant non seulement l’agenda, mais notant aussi le rendez-vous à votre place. Quand Siri aura fini, elle vous informera même que «c’est maintenant noté dans votre agenda».

Siri peut également effectuer des recherches : « lance une recherche internet sur la recette du poulet au curry » et vous ouvrira les résultats d’une recherche Google sur les termes demandés.

Moult possibilités proposées par Siri, qui permettent donc aussi de se servir d’elle comme d’un pense-bête, de dicter mails et messages tout en marchant ou en conduisant, de programmer son réveil, de déclencher le lecteur musical pour écouter sa chanson préférée, de lancer une recherche Google, de passer des appels, etc.

Siri, quelles origines ?

C’est une équipe de développeurs français qui est parvenue à percer le secret de Siri. Elle a en effet découvert que Siri fonctionnait comme un dictaphone. L’application ne fait qu’enregistrer la voix, elle ne réalise aucun traitement. Les données sont ensuite compressées dans un format spécial (Speex), où un codec Open Source est conçu pour compresser la voix. Le fichier obtenu est envoyé aux serveurs d’Apple par un port spécial (TCP 443 via une connexion HTTPS) et ce sont ceux-ci qui analysent le texte et traitent la requête.

Enfin, c’est à cette étape qu’Apple vérifie qu’il s’agit bien d’une demande venant d’un iPhone 4S, grâce à des signatures disséminées à plusieurs endroits du processus. Ces signatures se basent sur un identifiant unique propre à chaque iPhone 4S. Ainsi, il faudrait donc utiliser cet identifiant pour faire fonctionner Siri sur un autre appareil par exemple. Pour information, Apple a néanmoins la capacité de bloquer des identifiants, ce qui empêche qu’un même identifiant serve dans une application largement distribuée.

Cette limitation étant connue, « les hackers » fournissent des outils pour les développeurs qui souhaiteraient inclure Siri dans leurs applications ou même sur d’autres systèmes d’exploitation.

Siri, et les hackers ?

Le système permet de révéler à n’importe qui les informations de n’importe quel contact du carnet d’adresse, un système qui permet à un inconnu d’envoyer mails ou sms à votre place. Il est donc facile d’usurper votre identité. Un problème venant du fait que Siri est accessible en pressant longuement le bouton central de l’iPhone, malgré le fait qu’il soit verrouillé.

De plus, l’application Siri est reliée à un service distant pour adapter en permanence ses réponses. Le point faible de cette structure est que si le service distant rencontre des difficultés, tous les iPhone 4S seront impactés immédiatement. Situation rencontrée le 3 novembre dernier, où le système Siri est resté indisponible plus de 3 heures.

Notre avis ?

Si ses concepteurs n’ont pas manqué d’humour en intégrant de nombreuses commandes farfelues, Siri reste une révolution surprenante. En effet, les concepteurs de Siri n’ont pas hésité à y glisser quelques répliques rigolotes.

Extraits, révélés par linformaticien.com et le Nouvel Observateur :

– « Je suis bourré !  » Siri vous proposera une liste de taxis.

– « Je t’aime  » : « J’espère que vous ne dites pas ça aux autres téléphones ».

– « Quel est le sens de la vie ? » : « Essayer d’être gentil avec son prochain, éviter de manger trop gras, lire un bon livre de temps en temps, faire des promenades à pied et essayer de coexister en paix et harmonie avec des personnes de toutes les croyances et de toutes les nations »

– « Raconte-moi une blague » : « Les meilleures blagues sont souvent vulgaires… Et je ne peux pas dire de vulgarités »

–  « Tu es sexy » : « Merci. On peut se remettre au boulot maintenant ? »

Voici un petit aperçu des compétences de Siri en vidéo.

Les + ?

Une utilisation assez simple, où il suffit de paramétrer les réglages de son iPhone pour activer et lancer l’application.

Un service relativement réactif (à condition de parler distinctement et proche du micro), notamment sur des besoins simples tels que le réveil, l’envoi de messages, le mémo, etc.

Les – ?

Apple aura bien entendu fait la promotion de Siri pour attirer l’attention sur « son bébé », mais le service est encore quelque peu perfectible. Le maillon faible : la possibilité de quelques petits bugs, mais n’oublions pas que la firme n’a jamais caché que le produit était encore en bêta. En effet, attention au degré de reconnaissance qui, particulièrement bon, n’est pas non plus parfait. Ainsi, arrive de temps à autre que Siri ne comprenne pas certains mots.

Notez  aussi qu’il faut absolument que votre iPhone 4S soit connecté à Internet pour que Siri fonctionne.

Enfin, nous pouvons reprocher à Siri un léger manque d’interaction avec le web. Siri n’est encore pas en mesure de répondre à toutes nos demandes, notamment celles qui nécéssitent la géolocalisation.

Siri et sa concurrence ?

La riposte contre Siri commence à se mettre en place. Le système de reconnaissance vocale de l’iPhone 4S étant considéré comme une menace par Eric Schmidt, l’ex-PDG de Google, il aurait été logique que la riposte vienne de l’éditeur d’Android. C’est pourtant Amazon qui fut le premier. TheAtlantic.com a en effet découvert que le géant de la vente en ligne avait racheté la startup Yap spécialisée dans la reconnaissance vocale en septembre dernier.

Inc.com rappelle que Paul Grim, (investisseur chez SunBridge Partners) avait expliqué que « Yap est un leader dans la reconnaissance vocale et innove dans l’expérience utilisateur sur mobile. Il est aujourd’hui clair que la façon la plus simple et rapide d’intéragir avec son mobile est la voix, et Yap le rend possible et intuitif.« 

Cependant, « la bataille » de la reconnaissance vocale se gagnera avant tout par d’excellents algorithmes d’intelligence artificielle. Or sur ce terrain, il est probable que Google et Microsoft soient les mieux armés lorsqu’il faudra présenter les premières solutions réellement innovantes.

La reconnaissance vocale, quels enjeux ?

Apple a ouvert une nouvelle voie avec Siri.

La reconnaissance vocale pourrait bientôt émerger, selon Steve Wozniak, co-fondateur d’Apple. Elle serait même « la prochaine frontière de l’informatique, et ouvrirait la porte à l’interprétation de nombreuses variétés de commandes différentes. Cette technologie pourrait profondément modifier l’utilisation domestique des ordinateurs, et même révolutionner l’informatique telle que nous la connaissons aujourd’hui. »

Demain, nous demanderons à notre réfrigérateur s’il reste du lait, à notre télévision qui est en train de gagner le match de foot, programmer une machine à laver, etc.

Aujourd’hui, cette technologie existe déjà dans l’automobile, pour des commandes primaires comme « démarrer », « arrêter ». Mais elle pourrait révolutionner l’aide médicale apportée aux non-voyants.

En conclusion, globalement positif en l’état, cet outil reste une vraie et belle avancée, qui peut faciliter la vie. S’il est quasiment certain que notre quotidien est en passe d’être bouleversé, Siri pourrait se démocratiser au-delà de son utilisation via le téléphone.

Siri ouvre donc la voie à un nouveau mode d’interaction avec le numérique. A suivre…

Angélique Jakerian – Laëtitia Noël – Charline Pasinetti

Nos sources : hisaux.free.frmacword.fr, atlantico.frlesmobiles.comnumerama.com, apple.com

 

 

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.