Actu

L'entreprise française d’automobile ne cesse d'innover. C’est sur l’île de Porto Santo, dans la région de Madère que le constructeur a décidé de construire une véritable utopie écologiste : une île connectée.

Renault ou la possibilité d’une île intelligente

Renault ou la possibilité d'une île

Non ce n’est pas un futur à la Houellebecq. Ce que propose l’illustre entreprise française d’automobile est bien une réalité de demain : c’est sur l’île de Porto Santo, dans la région de Madère que le constructeur a décidé de construire une véritable utopie écologiste.

Changement de stratégie pour Renault : après avoir essuyé le bad buzz de la fraude à la taxe carbone en 2017, la marque au losange devait d’urgence se racheter une image. C’est maintenant chose faite avec l’annonce d’un projet fou et innovant, digne d’un délire elon-muskien.

Le constructeur automobile vient de conclure un accord avec la région de Madère, au Portugal, pour développer avec les autorités locales une politique innovante, permettant à l’île de Porto Santo de se débarrasser des énergies fossiles pour proposer une conversion totale aux énergies vertes.

C’est tout un écosystème qui est mis en place, afin de créer un cloud de smart object et de data, articulant production d’énergie renouvelable, utilisation des véhicules électriques, batteries recyclées, et recharges intelligentes et réversibles.

Si le projet semble louable et bienvenu, il faudra attendre la mise en place complète, attendue d’ici fin 2019, pour juger de la faisabilité plus large d’un tel programme.

Les critiques et sceptiques sont déjà tombés, accusant Renault de faire du « green washing » cette pratique visant à cacher sous une façade respectable des pratiques d’entreprises peu écologiques.

Chez Renault, on montre patte blanche : « Aujourd’hui, nous sommes heureux de nous associer à EEM et au Gouvernement Régional de Madère pour mettre en place cet écosystème électrique intelligent inédit, démontrant ainsi qu’au-delà du transport, la révolution électrique améliore notre vie quotidienne. Notre objectif est de construire un modèle reconductible sur d’autres îles, éco quartiers ou villes… en étant toujours animés par la même vocation : déployer à grande échelle des solutions de mobilité électrique abordable pour tous. », explique Eric Feunteun, Directeur de Programme Véhicules Electriques et New Business dans un communiqué de presse.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.