Actu

Comment les Traffic Manager utilisent la Big Data ?

Comment les Traffic Manager utilisent la Big Data  ? 

 

Qu’est-ce que la Big Data Retour sur le Big Data 

Aujourd’hui, les entreprises sont confrontées à des volumes de données (Big Data) de plus en plus considérables, qui présentent de forts enjeux commerciaux et marketing.

L’explosion quantitative des données numériques a obligé les chercheurs à trouver de nouvelles manières de voir et d’analyser le monde. La Big Data a pour objet de capturer, rechercher, partager, stocker et analyser un nombre important de données numériques.

C’est dans la fin des années 90, que ce phénomène se développe. Les pionniers de la Big Data comme l’entreprise Guavus ont remarqué le potentiel important de ces fameuses données.  Le phénomène s’est démocratisé et nombreuses sont les entités qui ont recours à cet outil pour la gestion et la collecte de leurs informations.

La Big Data est associé à la problématique des 3V : Volume, Vitesse et Variété ou au 5V en y ajoutant Véracité et Valeur :

  • Volume, correspond à la masse des données à traiter;
  • Vitesse, correspond à la collecte, l’analyse et l’exploitation des données qui tend de plus en plus à s’effectuer en temps réel;
  • Variété, correspond à la multiplicité des types de données collectées qui ne sont pas toujours structurée;

Il est toutefois, délicat de donner une définition stricte du phénomène de Big Data qui ne cesse d’évoluer et de s’adapter à notre société. La Big Data se résume donc à devoir gérer d’énormes volumes de données le plus souvent en temps réel.

Dans les années 2000, la montée de Google, Facebook, Linkedin, Amazon et Twitter change considérablement le volume de données. Cela accroît le nombre de données brutes et permet de cerner davantage les consommateurs. Ces marques l’ont bien compris.

Ces données deviennent donc monétisables et permettent aux entreprises de mieux cerner les différents publics ou les cibles potentielles. Les données brutes permettent de faire des corrélations et de faire une analyse pointue. Les informations récoltées sont de plus en plus qualitatives et précises. Les marques souhaitent se mettre à la place du consommateur pour mieux l’appréhender voire anticiper ses besoins et envies.

Nous pouvons assimiler cela à une relation amicale où après avoir instauré un climat de confiance, les marques récoltent les remarques, les ressentis et l’état d’âme à son égard et lui propose des solutions adéquates. Elles sont à l’écoute, un peu comme un ami au final.

Éthiquement parlant, cela pose quelques problèmes. Ce domaine est encore abstrait et semble vraiment intrusif pour les individus. Il est important que les marques soient transparente dans l’utilisation des données.  Le consommateur comprend cependant qu’il a une place importante dans la prise de décision. Les entreprises voient dans le big data une possibilité d’être au plus proche de ses consommateurs.

 

Comment le Big Data impact le traffic manager?

Il est difficile de donner une définition exacte au Big Data car c’est un domaine complexe. Cela varie en fonction de son utilisation et du domaine d’activités. Le Traffic Manager se sert des données au sein de son activité pour améliorer ses performances.

Le traffic Manager est chargé au sein d’une agence ou d’une régie d’améliorer le trafic d’un site internet. Il doit connaître tous les leviers d’acquisitions et les maîtriser pour optimiser le trafic d’un site et créer la meilleure stratégie tout en assurant la rentabilité des actions publicitaires digitales ou des opérations marketing. Le traffic manager est équipé d’outils statistiques pour mesurer l’audience, les interactions afin d’améliorer le trafic et les taux de conversions selon la campagnes. Ses compétences techniques lui permettent de gérer l’optimisation des performances pour proposer des recommandations adaptées au pôle marketing.

Le Big Data et la gestion de données clients et utilisateurs est un atout non négligeable pour pusher les performances du trafic et proposer une stratégie personnalisée et fluide. Grâce aux outils de récoltes de données.

La Big Data impact donc le Traffic Manager dans son quotidien, l’utilisation des données récoltées lui permet donc d’optimiser la performance de ses campagnes et de proposer des stratégies adaptées aux comportements des internautes. La Big Data permet donc un meilleur suivi des performances et une meilleure réactivité du Traffic Manager.

 

La Big Data

Big Data

Comment l’évolution du Big Data va augmenter les performance du traffic manager ? 

Nous observons depuis plusieurs années que les offres marketing sont de plus en plus personnalisées et adaptées aux demandes des consommateurs. Ce constat se fait sur tous leviers de communication. Si une marque pouvait rentrer les pensées d’une personne, cela lui permettrait d’être lui et de mieux le comprendre. Les clients sont de surcroît, de plus en plus exigeants et veulent être servis rapidement dans leur recherche d’information. Ils sont dans l’attente d’offres personnalisées et adaptées à leurs attentes.

Les évolutions technologiques et l’intelligence artificielle qui évoluent en parallèle, supposent aussi une amélioration de la récolte de données et des analyses faites. Certains films d’anticipation ou de sciences fictions traitent parfaitement le sujet du transhumanisme.

Le développement de ces méthodes sont freinées par les problèmes éthiques et moraux que cela posent.

Il existe à ce jour deux familles de technologie qui permettent la croissance du Big Data. D’une part les technologies de stockage et d’autre part, l’arrivée de technologies de traitement ajustées.

 

Le Traffic Manager peut donc accroître ses performances en récoltant les données et en travaillant avec les annonceurs.

 

Data, Big Data et communication, les enjeux de demain ? Seuls l’enrichissement de la relation, la maturité du secteur communication et la mutation des sociétés seront en mesure de nous l’indiquer et de laisser libre cours au champ des possibles.

Il est important de souligner également que l’humain reste primordial, surtout dans une stratégie de relations presse qui se base sur ce type de procédé. Car malgré tout, pour l’instant rien ne peut remplacer encore l’homme et sa faculté de réflexion et de jugement.

http://www.journaldunet.com/solutions/dsi/1094615-definition-qu-est-ce-que-le-big-data/

Clémentine Diez et Amandine Fradet

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.