Actu

3D Printshow : on y était !

Le 15 et 16 novembre s’est tenu au Carrousel du Louvre à Paris, le 3D Printshow, le premier salon totalement dédié à l’impression 3D. Après une première édition qui s’est déroulée à Londres en 2012, ses organisateurs anglais ont décidé d’exporter la seconde édition dans différentes grandes villes dont Paris. Le but : sensibiliser les médias et le grand public à une méthode de reproduction révolutionnaire qui est destinée à se démocratiser.

3dprintshow

L’impression 3D, est une technologie qui fait de plus en plus parler d’elle sur le web. Entre prouesses technologiques et crainte d’une hausse de la criminalité, on pourrait s’y perdre. Cette technologie dont les organisateurs du 3D Printshow se veulent très optimiste  si on se fie au slogan des organisateurs (« Internet a changé le monde dans les années 90. Le monde se prépare à changer à nouveau »), méritait qu’elle soit mise en lumière. Ce sont donc des anglais qui ont eu cette brillante idée de faire connaître au plus grand nombre cette nouvelle forme d’impression. Cette première édition en France (qui sera suivie par deux autres salons à New-York et à Dubaï en 2014), permettait donc de sensibiliser la presse et le grand public à l’impression 3D. Reproductions, créations et fabrications sont les maitre-mots qu’offre cette technologie et ce salon en était l’ambassadeur idéal.

Avatar, Iron Man et… un rhinocéros dans le même salon 

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’en termes de reproduction en 3D il y avait de quoi être agréablement surpris. A moins d’être devin, qui aurait cru que l’on croiserait notamment lors de cet événement des reconstitutions de l’amure d’un héros Marvel, du buste d’un personnage de fiction d’un blockbuster hollywoodien, ou encore d’un dinosaure ? Ces reproductions bénéficient d’une telle finition et sont d’une telle envergure qu’il est difficile de croire sur l’instant qu’elles proviennent d’une imprimante. L’armure d’Iron Man à l’air de sortir tout droit des studios Disney, le buste de Neytiri (avatar féminin dans le film… Avatar) des bureaux de la 20th Century Fox et le dinosaure du Museum National d’Histoire Naturelle. D’autres conceptions similaires (comme un Mecha qui aurait sa place dans n’importe quel manga) figuraient sur le salon, mais se limiter à ces reproductions, bien que bluffantes, serait réducteur.

HPIM0018HPIM0027HPIM0022

 

Quand Technologie rime avec Ecologie

Urbee, une voiture imprimée en 3D et son créateur Jim KOR.

Urbee, une voiture imprimée en 3D et son créateur Jim KOR.

Le 3D Printshow, c’est aussi l’occasion de présenter cette promesse technologique comme pouvant être aussi bénéfique pour l’environnement. Ce tapis rouge peut être dressé sans crainte à la Urbee, la première voiture imprimée en 3D. Cette voiture qui contient deux places a été pensée afin qu’elle ne consomme que très peu de carburant, ce qui lui permet de ne pas porter atteinte à l’environnement, sujet qui tient à coeur Jim Kor, le fondateur de la Urbee. Preuve de cette volonté : le fabricant de la Urbee, KOR EcoLogic, s’est lancé comme défi de rejoindre San Francisco à partir de New-York, en ne consommant que 37,85 litres d’essence. Donnée qui a également son importance, le procédé d’impression permet de limiter les coûts en comparaison au processus de fabrication d’une voiture classique. En voila une bonne raison qui pourrait encourager à l’avenir les constructeurs à s’intéresser de très près à cette méthode de fabrication.

Une aubaine pour les créatifs

L’impression 3D offre de nouvelles perspectives. Que vous soyez curieux ou que vous ayez l’âme d’un créateur, cette nouvelle norme d’impression élargit la créativité dans tous les sens du terme. De nombreux stylistes l’ont d’ailleurs bien compris en s’appropriant cette technique. Résultat : le 3D Printshow fut aussi l’occasion de découvrir leurs créations réalisées entièrement en 3D par le biais de défilés qui se succédaient lors de ces deux jours de salons. Les créations, à l’image de l’impression 3D, démontraient les capacités sans limites de la technologie, en étant véritablement originales. Avec également un cadre digne d’une Fashion Week, ce défilé réalisé pour une première édition s’en sort vraiment avec les honneurs.

Cliquez ici pour voir en vidéo un extrait d’un des défilés

Comme expliqué précédemment, les possibilités offertes par l’impression 3D ne sont pas uniquement destinés aux créateurs expérimentés. En effet, ce salon offrait aussi la possibilité de tester des crayons bien particuliers. L’idée ? Tout ce qu’on peut dessiner par le biais de ces crayons prend forme ! Ces crayons reliés à un support d’impression en 3D offrent donc un nouveau relief à toutes les créations. Un concept qui pourrait notamment ravir à l’avenir les créateurs en herbe.

Une technologie prometteuse 

En étant utilisé par des industries aussi variées que l’automobile, la mode, mais aussi la santé, l’impression 3D risque de prendre sans aucun doute de plus en plus d’ampleur. Ce premier salon du 3D Printshow peut être considéré comme étant un véritable indicateur sur ce qui nous attend à l’avenir. Compte tenu de ce qu’il nous a été proposé et de l’optimisme de ces différents acteurs, il y aura fort à parier que les différents 3D Printshow qui se succéderont auront de quoi nous surprendre. Seul éventuel obstacle à cette technologie : le coût élevé des supports d’impressions qui doit être revu à la baisse afin que cette technique puisse s’inviter chez les particuliers. Du coup, ce sont les sociétés de prestations de services qui offrent la possibilité aux consommateurs d’accéder à cette impression nouvelle génération qui risquent de s’en frotter les mains. Par exemple, la matérialisation d’un dessin ou d’une miniature de soi, qui sont des éventualités déjà proposées par des sociétés expertes en la matière, seront uniquement rendu possibles si on passe par un prestataire de services. A l’image des imprimantes photos pour notre domicile ou notre bureau, l’impression 3D se destine à devenir un standard qui avec le temps. En attendant, il va falloir prendre son mal en patience et observer de très près l’évolution de cette technologie en plein essor, qui a de quoi nous étonner encore longtemps, que ce soit à travers des articles sur le web ou lors de ce nouveau salon qui lui est spécialement dédié.

Vivement la suite !

Texte et photos/vidéo par notre envoyé spécial Abdelhakim CHADY (@abdchad).

 

6 Comments

  1. Lizz

    Super innovation! j’ai hâte de trouver ce type de crayon révolutionnaire!

  2. DELONGO Ricky

    Je ne savais pas que ça existait ! Je dormirai moins con ! Article bien rédigé !

  3. Luffy

    Cool l’article ! Je pourrais peut être bientôt m’imprimer comme çà !

  4. Ace

    Stylish !! bientôt on va pouvoir imprimer des robots !

  5. AJ

    Enfin une 3D qui va servir a quelquechose

  6. Wafita

    On arrête pas le progrès! Un peu flippant quand même lol

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.