Actu

Le troisième âge surf sur la vague !

Il existe encore beaucoup de clichés sur nos parents ou grands parents qui n’utiliserait pas les nouvelles technologies. Méfiez-vous, ils commencent à vous ajouter sur Facebook et sont souvent les premiers à commenter et à liker vos photos. #mercilafamille

 

digital_marketing_senior_citizenl

 

Ce sont ceux qui dépensent sur les sites de e-commerce pour vous faire plaisir.

Il ne faut pas oublier que ce sont eux qui on connu la naissance des ordinateurs, internet et téléphones portables (ancêtre de nos outils indispensables avec qui nous dormons).

L’apprentissage intergénérationnel le plus visible reste celui entre les grands-parents et les petits-enfants. Aujourd’hui, 37% des sexagénaires et 15% des plus de 75 ans possèdent une connexion Internet, une proportion faible mais qui a largement progressé au cours des dernières années. Les nouvelles technologies permettent en effet de maintenir le lien distendu par l’éloignement entre générations ou, à l’inverse, de garder une certaine distance et d’éviter de trop grandes intrusions.

 

Le troisième âge est beaucoup plus geek que l’on croit.

Le Conseil général des Hauts-de-Seine a intégré cette dimension de digitalisation dans son schéma départemental/soutien à l’autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées/2014-2018.

Selon Amandine Brugière : « Jusqu’à présent, la rencontre entre technologie et vieillissement s’est faite dans le secteur de la santé, de l’accompagnement et de la dépendance : téléalarme, téléassistance par exemple. Beaucoup pensaient que ce marché serait très lucratif. Mais ces réponses n’ont pas vraiment rencontré leur public (au-delà des questions de coût) parce qu’elles se positionnent sur des constats négatifs, qu’elles sont stigmatisantes. Les systèmes d’alerte, type bouton d’appel en médaillon ou collier, signifient et montrent la dépendance et par conséquent, ne font pas envie ».

Cependant, des nouveaux outils digitaux apparaissent pour y faciliter son apprentissage tel que Tooti, la tablette numérique pour les grands parents geeks. C’est une tablette tactile qui facilite l’accès au numérique des plus âgés. « La tablette est livrée clefs en main, avec sa connexion Internet et la mise à disposition d’une ligne téléphonique d’aide pour répondre à toutes les questions de nos utilisateurs ». Et pour les moins habitués aux nouvelles technologies, les concepteurs ont pensé à tout : il est possible de contrôler l’outil à distance, ce qui permet aux enfants ou petits-enfants de prendre la main pour aider leurs aînés en cas de pépin. Âgés de 60 ans à plus de 100 ans, ces derniers sont ravis non seulement de pouvoir aborder Internet en toute simplicité, mais également d’être connectés plus facilement à leurs proches.

Mami youtubeuse

Françoise a 60 ans, c’est une comédienne fraîchement retraitée, pleine de vie et de peps. Sans être une digital native elle est connectée. Comme 10.5 millions d’internautes français de plus 50 ans et un sexagenaire sur 4 (selon l’institut français des seniors et le Credoc), cette grand-mère fringuée comme une millennial est membre d’un réseau social. Depuis le 17 novembre sur YouTube, Françoise se fait la porte-parole de toute une génération faussement considérée en cassant avec une ironie gentille les stéréotypes qui collent à leurs pantoufles commun un chewing gum d’ado sur la nappes à carreaux en toile cirée de sa grand-mère. Françoise est une youtubeuse senior façonnée par l’agence WNP pour accompagner avec originalité le lancement de la nouvelle offre de complémentaire santé spécifique de son client Eovi Mcd mutuelle.

Êtes vous prêt à voir vos grand parents sur Youtube et les réseaux sociaux ?

 

 

 

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.