Actu

Pinwheel et LeaderBoard : Foursquare n'a qu'à bien se tenir

Ça vient de sortir ! Ces deux petits nouveaux des réseaux sociaux de géo-localisation ne vous disent peut être encore rien mais ils risquent pourtant de faire de l’ombre au géant Foursquare et au moins connu  Gowalla. Alors que le match commence !

 

Papiers s’il vous plaît

Le succès fou de Pinterest outre-atlantique nous prouve que l’histoire des réseaux sociaux ne fait peut-être que commencer. A l’heure où nous pensions que les grands Facebook et Twitter allaient monopoliser le marché pendant un certain temps, Pinterest est venu donner un grand coup de pied dans la fourmilière à la surprise de tous. Alors forcément, ça donne des idées…

Sur les réseaux sociaux de géo-localisation, Foursquare est indéniablement le number one. Et son challenger, Gowalla, moins connu sur notre territoire, a fait ses preuves, bien qu’il soit une copie conforme.
Alors les petits nouveaux ont-ils une chance de percer ou seront-ils mis au tapis ?
Sur le ring, deux adversaires que tout oppose. Petite présentation.

1er adversaire : Pinwheel
Lancé par Caterina Fake, également co-fondatrice de Flickr et Hunch, Pinwheel fait tout d’abord penser à … Pinterest (bizarrement). Forcément car ils commencent tous les deux par « pin »… mais surtout car le principe est à peu près le même. Sur Pinterest, on pin photos et vidéos alors que sur Pinwheel, ce sont des lieux. C’est une façon pour les utilisateurs de laisser des annotations virtuelles, des conseils et des photos, visibles ou non de leurs amis, sur des lieux qu’ils ont fréquenté. Pour le moment, Pinwheel n’est présent que sur le web, mais Caterina Fake s’attend à ce que la version mobile soit l’expérience principale.

 

2nd adversaire : Google Leaderboard
Dans sa quête d’expansion sur le monde des réseaux sociaux, Google n’en finit pas. Après Google + voici Leaderboard. Il s’agit d’une mise à jour de Google Latitude disponible uniquement  sur Android. Latitude fonctionne comme n’importe quel outil de géo-localisation. Il vous suit à la trace et permet de savoir où se trouvent vos amis. Mais Google nous offre désormais la possibilité de faire des check-in et même de gagner des points avec Leaderboard. Autant dire que Google est clairement décidé à faire concurrence à Foursquare.

Alors entre Pinwheel et Leaderboard le choix peut être difficile. Comme Dominique Chapatte, comparons ces adversaires en trois rounds : le graphisme, les fonctionnalités et leur e-réputation.

 

Round 1 : Le graphisme

Pinwheel
Graphiquement parlant, Pinwheel ressemble de très près à Pinterest, le réseau social en spectaculaire apogée ces temps derniers. C’est donc un graphisme très simple qui découle de ce nouveau réseau social, formé d’un logo en forme de moulin à vent pour enfant accompagné sur le site d’une typographie très épurée. La cartographie utilisée ressemble totalement à celle utilisée par google latitude.

Concernant l’ergonomie, le site est assez simple d’utilisation, à l’instar de Pinterest, ils suffit de cliquer sur les endroits/lieux qu’on a envie de sauvegarder et y entrer toute sorte de description. De plus c’est le premier réseau social sur lequel on peut se checker partout dans le monde.

Google Latitude / LeaderBoard
Google Latitude  et son leaderboard reprenne les codes stylistique de google, avec quelque nuances de couleurs, essentiellement bleu avec de nombreux picto assez simple, sauce google.

Pinwheel 1 – 0 Google Leaderboard

 

Round 2 : Les fonctionnalités

Pinwheel
Pinwheel est clairement un mélange de fonctionnalités de Pinterest, Flickr et Foursquare. Vos annotations sur un lieu peuvent être publiques ou privées, vues par une personne, ou un groupe ou par tout le monde. Par exemple, vous voulez laisser un petit mot et une photo sur le lieu où vous avez rencontré votre grand amour, ou montrer à vos amis que vous avez passé une soirée formidable à cet endroit là… Pinwheel peut vous permettre de découvrir certains lieux que vous ne connaissez pas, mais il sert surtout à partager des souvenirs que vous avez eu avec telle ou telle personne à un endroit précis. « Histoires, conseils, blagues, critiques, informations, souvenirs, faits, publicités, lettres d’amours, listes de courses peuvent être écrit dans une note », dit Fake. Comme tous les réseaux, on peut également commenter et liker des annotations.

Les annotations peuvent être organisées sous forme de « boards » comme sur Pinterest. « Meilleurs Bars de Paris », « Tous les lieux où tu m’as dit je t’aime » ou encore «Les plus beaux couchés de soleil sont ici et là » sont des exemples de nom de boards que vous pouvez donner. Il est également possible de suivre des personnes, des lieux ou des boards.

A l’avenir, Caterina Fake voudrait que des notifications sur les actus de nos amis ou boards soient envoyées sur notre téléphone. Mais elle voudrait surtout tirer profit de son bébé. Et la solution est toute trouvée. Les entreprises pourront bénéficier de notes sponsorisées vues et lues par tous. Les agences immobilières pourront ainsi mettre en avant des biens en vente et les chaines de restauration parler de leurs nouveautés ou événements.

Google Latitude / LeaderBoard
Tout d’abord il n’y aurait pas de Leaderboard si Latitude n’existait pas. Ses fonctionnalités doivent donc être mentionnées. Tout d’abord, son seul et unique objectif consiste à vous géo-localisé et à savoir où se situe vos amis. Plutôt pratique, il permet même de tracer des itinéraires qui vous mèneront jusqu’à ces derniers, ce qui s’avère franchement très utile quand on n’a pas vraiment le sens de l’orientation.

Passons maintenant à sa mise à jour. Leaderboard permet de réaliser des check-ins partout où vous le souhaitez et sont publiés directement sur Google +. Le principe est simple. Plus vous vous checkez, plus vous gagnez des points, et mieux vous êtes placé dans le tableau de classement des checks où vous êtes en compétition avec vos amis. Contrairement à Foursquare où vous devenez maire du lieu, ici vous « gagner » seulement une petite couronne…
Les utilisateurs ont également la possibilité de contrôler qui peut voir ou non leurs check-ins.

Un autre point positif est que l’outil nous propose des notifications de check-ins. Il suffit donc de passer à proximité d’une adresse spécifique pour pouvoir gagner quelques points sans trop de difficulté. Tout cela grâce à la mise à jour automatique en arrière plan qui fonctionne même lorsque l’application n’est pas lancée.

A l’avenir il y aura des titres (Visiteur régulier, VIP, Gourou) attribués en fonction de la fréquence de visites de certains endroits, et très certainement des offres et promotions de commerces collaborateurs.

Pinwheel 2 – 0 Google Leaderboard

 

Round 3 : L’e-réputation

Pinwheel
Encore peu connu en France, ce réseau tant à faire ces preuves, il part avec un handicap quand on le compare au leaderboard, c’est qu’il n’est raccroché à aucun grand nom du marché, pour google la tâche est plus aisé. Ca peut etre une force comme
Pinwheel compte plus de 1300 abonné à son twitter, pas encore de page facebook officiel, il est tout nouveau donc encore très peu utilisé, les tweets depuis sa sorti n’arretent pas de tomber, les gens veulent tout savoir de ce nouveau venu.

Google Latitude / Leaderboard
De nombreux tweet signale le manque de topic voué à cette nouvelle technologie, google pense donc pouvoir se faire connaitre sans faire de buz, ou peut est ce le fait de proposer un service très proche de Foursquare et décribiliser la marque encore une fois, comme avec google + dernièrement.

Latitude Leaderboard n’as pas de compte twitter, il veut montrer qu’il peut y arriver seul sans vraiment de pub et avec pour unique publicité les différentes articles de blogs et sites spécialisé ralayé par les deux gros réseaux sociaux que sont facebook et Twitter.

Pinwheel 3 – 0 Google Latitude

 

Jeu. Set. Et match pour Pinwheel

En alliant l’aspect pratique de la géolocalisation avec le plaisir du partage social, Pinwheel a su viser juste. L’application mobile a toute ses chances de devenir très populaire et serait particulièrement utile lors de voyage. Souhaitons lui le même succès que Pinterest.

Google quant à lui est malheureusement à la traine. Sa tentative d’intégrer Google + dans nos habitudes d’utilisation via Leaderboard est pour l’instant un échec. Foursquare coule des jours heureux dans le monde des réseaux sociaux…

 

Cerdeira Anne-Sophie – Le Noan Pierrick

 

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.