Actu

Perte de communication directe avec les réseaux sociaux

Cela fait maintenant plus une dizaine d’années que les réseaux sociaux envahissent notre quotidien, jusqu’à devenir aujourd’hui, omniprésents dans notre vie.

Leur importance n’est plus à démontrer. Des plus jeunes aux personnes les plus âgées, tout le monde se retrouve peu à peu emportés dans cette tornade digitale. Tous connectés sur les réseaux sociaux.

C’est un fait, nous évoluons dans un monde de plus en plus connecté et qui ne cesse d’évoluer. Nous devons donc vivre avec notre temps. Seulement, les réseaux sociaux représentent une perte de communication directe. On arrive presque à préférer être sur son téléphone plutôt que de profiter de ses amis et de sa famille.

Notre téléphone, notre nouveau meilleur ami

Il n’est pas rare de voir au restaurant un couple sur leur téléphone plutôt que d’être ensemble, à discuter et profiter l’un et l’autre de leur dîner en tête à tête. Il est également devenu banal de voir un groupe d’amis autour d’un café tous sur leur téléphone prêts à poster leur plus belle photo sur Instagram. Semblants trouver plus important d’avoir le bon hashtag sous leur photo que de parler entre eux.

Une étude datant de 2016 indique que les jeunes de 16 à 24 ans passe en moyenne 4 heures sur leur téléphone par jour. Ce chiffre ayant a doublé en seulement un an.

Le côté néfaste des réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont très additifs et ont tendance à nous omnibuler. Ils sont des outils individuels qui nous isolent les uns des autres enfermés dans notre bulle du digital, du voyeurisme et du paraître.

En plus d’engendrer une perte de communication directe, ils entraînent indirectement un isolement. On  profite moins de l’instant présent et des personnes avec qui nous sommes. On préfère même parfois, rester chez soi à naviguer sur les réseaux sociaux plutôt que d’aller dehors pour s’aérer l’esprit.

Avec les réseaux sociaux, il n’est plus indispensable de s’appeler, de sortir, de s’écrire pour se donner des nouvelles. On partage et échange nos humeurs, nos photos, notre emploi du temps, notre vie en somme sur les réseaux sociaux.

Les réseaux sociaux sont nocifs, s’ils sont mal utilisés et si des limites ne sont pas fixées. Ils peuvent vite polluer notre vie et jouer en notre défaveur. En effet, on oublie l’importance de la communication directe au profit de l’individualisme, de l’isolement et de la déstructuration du lien social qui est la base de la rencontre humaine et des relations.

Communiquer avec l’autre permet d’apprendre, de comprendre, de partager, chose primordial pour l’individu qu’on ne doit pas délaisser au profit des réseaux sociaux.

« Le téléphone est un outil qui nuit beaucoup à la communication. Grâce au téléphone, on a de moins en moins besoin de se parler ». Bernard Arcand, Quinze Lieux Communs

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.