Actu

MILLENIALS, LUXE ET DIGITAL

un sac supreme posé sur une valise supreme rouge. A coté un homme debout dans une ruelle on ne voit que le bas de son corps

Les Millenials représentent la génération des moins de 35 ans et ils représentent plus de 17 millions en France – soit un quart de la population. Aux Etats-Unis, ils sont 92 millions, soit 28% de la population américaine. En 2030, ils représenteront 75% des actifs, soit une part importante du pouvoir d’achat.  Ils portent aussi le nom de « digital native » ou encore « la génération Z ».

En clair, c’est une génération qui a grandi avec un portable à la main et pour qui le digital fait partie intégrante de son quotidien. Ils sont devenus au fil du temps LA cible à atteindre pour les marques et ont transformé les modes de consommation. Et le domaine du luxe ne fait pas exception à la règle…

Zoom sur cette génération aux modes de consommation totalement décomplexée.

 

Les millenials rêvent, ils ne se sacrifient plus  

Trois jeunes filles se prennent en selfie avec leur smartphoneAlors que nos parents et nos grands-parents nous parlaient de sacrifices et de ô combien la vie était dure pour eux, pour les millenials il n’est plus question de s’infliger quelque chose qu’ils n’aiment pas. En effet, ils ont une capacité à explorer leurs futurs différemment des générations qui les précèdent.

Rêver de conduire une voiture à 200 000 euros ou de porter un sac à 5 000 euros n’est plus interdit, bien au contraire. Avec l’arrivée du digital et du flux d’information auquel ils sont soumis en continuité, voir la vie de millionnaires voir des milliardaires sur les réseaux sociaux ne les impressionnent plus.

Pour eux le luxe est à portée de main presque comme n’importe quel autre produit de la grande distribution. C’est ‘avènement des hits bag et les objets fétiches, qu’il s’agisse d’occasion spéciale, il faut porter le sac du moment le temps d’une photo Instagram.

 

Une consommation aussi puissante qu’éphémère 

Centre commerciale, les millenales et la consommationLes marques doivent cependant faire attention. A l’ère du digital ou tout est accéléré, les Millenials aussi se sont adaptés. Ultra exigent et précis dans leur demande, ils se lassent très vite. Amoureux fous d’une marque, ils peuvent totalement la délaisser du jour au lendemain parce qu’il la juge ringarde ou parce qu’une autre marque est arrivée sur le marché et a attirée leur attention. Leur consommation, fortement dictée par ce qui se passe sur les réseaux sociaux, qui eux même sont très marqués par la présence des influenceurs. Avec la montée en flèche de la côte d’Instagram, les Millenials suivent leurs influenceurs préférés et veulent porter les mêmes vêtements et accessoires luxe qu’eux. Un changement de style d’une influenceuse très suivie et c’est toute la machine qui est touchée.

 

La notion de grande marque fortement modifiée 

Fashion festival vogue

Ils n’ont aussi pas la même notion de ce qu’est une grande marque. Aujourd’hui il ne s’agit plus, comme le disait Kapferer d’une marque installée dans le temps. Pour un Millenials, l’âge de la marque n’a aucune légitimité. En revanche, ses valeurs, son histoire, sa sincérité oui. A tel point que certaines marques en sont venues à expliquer leur prix, chose qui était inimaginable il y a encore une vingtaine d’année.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.