Actu

Les start-up des « digital lovers » !

Aujourd’hui, les start up est le « buzz word » de tous les médias, les politiques et les entreprises. Véritable mouvement de fond et d’une prise de pouvoir par une nouvelle génération avec des valeurs et des façons de faire différentes de celles trouvées dans les « entreprises traditionnelles », même si cet état devient de moins en moins clivant.

Le digital, le socle commun des start up ! 

Avec une visibilité accrue ces dernières années, leur modèle et leur façon de travailler attirent de nombreux talents. Un point commun, ces start-up utilisent les nouvelles technologies pour s’imposer dans leur segment de marché. Ainsi, le digital est pour eux leur ADN commun. Souvent très présent sur les réseaux sociaux, pour des raisons de visibilité, elles s’accompagnent d’une véritable culture digitale: plus transparents, plus agile et plus flexible. 

Ces traits de caractère sont essentiels dans leur quotidien pour exister et pour être toujours à la pointe de l’innovation. Le temps consacré sur les réseaux sociaux et l’appétit pour les nouvelles technologies est à un niveau très élevé chez les start upper. A tel point, que nous pouvons parler de digital lover.

Le digital, le berceau des start up

Le digital rythme souvent avec start up, car c’est avec ce biais qu’elles sont nées et qu’elles se développent. En effet, grâce au nouvelles technologies de nouveaux moyens sont à créer ou à recréer pour apporter toujours plus et mieux aux consommateurs, renommé utilisateurs. Ce phénomène porte un nom l’ « ubérisation ». Cette application a changé la façon de transporter les personnes d’un point A à un point B de façon plus simple et moins cher que les taxis. Sa stratégie utiliser le digital pour proposer un service « userfriendly » grâce à la géolocalisation et au téléphone.

Ainsi, le digital est incontournable pour créer et développer les start up et elles n’hésitent pas à les utiliser.

Un phénomène « Made in USA » ? 

Inspirés des grandes sociétés « Made in USA » comme les GAFA (Google, Appel, Facebook et Amazon), ces start-up ont un mot en commun le digital. Ce berceau du nouveau monde digitalisé née aux Etats-Unis et depuis 10 ans entré dans les moeurs du vieux continent.

En regardant un peu plus sur la France, ce phénomène à depuis plus de 2 ans un nom : La French Tech. Ce coq rouge porte haut et fier la nouvelles générations d’entrepreneur des technologies. Grâce à ce label, les start up ne cessent de gagner en visibilité et en notoriété en France et à l’international où celui-ci est maintenant largement connu et reconnu.

Aujourd’hui, ce phénomène est à tel point le dénominateur commun et essentiel à la création et au développement des start up qu’ils sont les ambassadeurs et se transforment en véritable « Digital Lovers ».

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.