Actu

Les marques: La réalité augmentée à leurs services

Les marques: La réalité augmentée à leurs services

De nos jours, les consommateurs sont soumis à des contenus publicitaires intrusifs.  Ils sont lassés des messages publicitaires peu ludiques90% personnes passent aux travers des publicités auxquelles elles sont exposées. Il semble que les marques aient exploitées à leur maximum les canaux de communications traditionnels: les esprits sont saturés.

Une  lueur de renouveau et d’espoir semble cependant se dessiner avec le web 3.0. Malgré le fait que le web 2.0 soit installé depuis quelques année, peu sont les marque qui ont réussis à surfer sur la vague du net à travers une stratégie efficace notamment via les réseaux sociaux par exemple.

La réalité augmenté devient de plus en plus accessible. On peut se demander comment les marques vont s’approprier ces nouvelles technologies. L’intelligence artificielle, la réalité virtuelle ou augmentée, comment vont-elles être mise aux services des marque ?

La réalité augmenté au service du marketing

De nos jours, les prouesses technologiques ne cessent de croitre. Les enjeux du moment concernent la réalité augmentée et la réalité virtuelle.

Malgré leur popularité relativement récente, ces deux concepts ne datent pas d’hier. Leurs exploitations se démocratise peu à peu et apparaît comme un défi de taille pour les entreprises.

Mais quelle est la différence entre réalité virtuelle et réalité augmentée?  La réalité virtuelle correspond à une immersion de l’utilisateur dans un monde virtuel en 3D dans lequel il peut se déplacer et interagir. La réalité augmentée quant à elle utilise le monde réel pour y afficher des informations (en 2 ou 3D) avec lesquelles l’utilisateur peut également interagir.

Ces technologies peuvent servir aux marques pour leurs notoriétés et travailler leur branding.

L’utilisation d’une telle technologie permets de valoriser l’image de marque, de la rendre plus qualitative. En effet, elle ouvre un champ d’innovation à très fort potentiel. Elle jouïe d’une capacité à créer un effet de surprise auprès du consommateur. Ceci contribue positivement à une meilleure différenciation et mémorisation vis à vis du produit ou de la marque. Ce genre d’opérations  n’est pas encore démocratisées rend fertile le terrain du branding.

Réalité virtuelle des marques: Samsung au Grand Palais en décembre 2016

Samsung au Grand Palais

Réalité virtuelle des marques: Samsung au grand Palais en décembre 2016

Samsung au Grand Palais en décembre 2016

Prenons l’exemple de l’opération marketing de Samsung au Grand Palais en décembre 2016. Le constructeur sud-coréen a particulièrement soigné la mise en scène de ses expériences avec une véritable scénographie. On pouvait y chausser des skis pour tenter des descentes dans la poudreuse et un saut sur un tremplin (Ski Jump). Monter dans un kayak pour descendre les rapides (Rapid River) ou encore pédaler à toute vitesse pour dévaler les pentes à VTT (Xtrem Bike). Et si vous aimez avoir peur, direction la maison des zombies avec Zombies Asylum et ses perfusions.

Samsung continue avec ce nouvel événement a tenté de démocratiser la réalité virtuelle. Il ajoute de très belles retombées suite à cette opération.

 

Les marques peuvent aussi l’utiliser afin de driver du traffic in store

Réalité virtuelle des marques: Penguin Navi

Penguin Navi

La mise en place par exemple d’une PLV digitale proche du point de vente, muni d’une reconnaissance de mouvement permet d’éveiller la curiosité des passants. Travers un un contenu ludique ou un jeu concours, elle peut driver du traffic dans vos magasins (ou accentue les chances).

L’exemple de l’application Penguin Navi est un exemple pertinent puisque des pingouins en RA sur mobile/tablette permettent de guider l’utilisateur du Sunshine Aquarium de la capitale nipponne de manière ludique et engageante.

La mise en place d’animation lors des points de ventes fermés est aussi un bon moyen de garder le contact avec votre consommateur

La mise en place d’animations équipées de systèmes vidéo et de motion détection peut jouer un rôle important dans l’incitation à l’achat. Elles vont en effet encourager les passants à rentrer dans le magasin. Le fait par exemple de voir son visage à l’écran de manière gamifiée et scénarisée (dans une époque où le selfie est à son apogée) suscite de l’étonnement et de l’intérêt. Ceci devient donc un cercle vertueux : le monde attire le monde. De plus, même lorsque le point de vente est fermé, ces animations sont quand même disponibles. C’est en somme un système d’information et de transaction disponible 24/24h.

Dans un magasins, ou dans un musée… La géolocalisation 3D dans des magasins spacieux peut aider vos consommateurs et améliorent son expérience. Chez soit, avec votre smartphone ou votre tablette, votre client peut  être en immersion totale avec votre marque. À ce titre, Ikea avait déjà lancé un catalogue virtuel permettant au client de visualiser les produits en fonction de l’agencement de leur maison ou appartement..

MRS

Sources:

http://www.larealiteaugmentee.info

http://key-performance-group.com/realite-augmentee-et-virtuelle-au-service-de-votre-marketing/

http://www.lci.fr/high-tech/noel-a-paris-samsung-installe-un-parc-d-attractions-en-realite-virtuelle-au-grand-palais-2017669.html

https://aruco.com/2016/04/realite-virtuelle-marketing/

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.