Actu

Humanoïdes : Quel avenir pour eux ?

humanoïdes

L’été dernier, avec Niantic et The Pokemon Company, le grand public découvrait avec joie l’étendue des progrès en réalité augmentée. Pour beaucoup c’est un rêve d’enfant qui se réalise : les attraper tous ! En fait, ces dernières années sont rythmées par la sortie de belles innovations, réalité augmentée, réalité virtuelle, et aussi les humanoïdes.

Les robots et les intelligences artificielles font déjà quotidiennement parties de notre vie, alors certes rien à voir avec Wall-e mais tout de même : des robots ménagers en passant par Siri et les caisses automatiques en Supermarché… Des innovations qui nous facilitent la vie et qui pourraient faire bien davantage encore. La Corée du Sud a franchi le pas cette année avec son robot sentinelle conçu pour patrouiller dans la zone qui sépare le pays avec la Corée du Nord, un robot

potentiellement tueur qui devrait pourtant impliquer de nouvelles règles éthiques. Nous parlons ici d’innovation pour l’armement et non de réussir à trouver le café le plus proche dans le coin. A échelle mondiale, une armée entièrement robotisée pourrait être aussi chaotique que bénéfique selon son utilisation. Un mal pour un bien ou une pièce de plus dans le jeu des Etats dans leur course au pouvoir ?

Où en sommes-nous aujourd’hui ?

Si l’on se concentre un peu plus sur notre présent, on peut prendre du recul et de voir tout ce que l’innovation a changé dans nos vies depuis la dernière décennie.

Aujourd’hui, on ne consulte plus de carte, on lance l’application « Map » ou « Waze » et on se laisse guider. On n’essaie plus de se souvenir qui est l’artiste qui joue cet air, on Shazam dès les premières notes. Plus besoin d’envoyer des dizaines de candidatures dans chaque entreprise pour trouver un job, on se crée un profil LinkedIn. Tout est plus direct, simple, instantané. Et grâce à nos nouvelles habitudes, les marques et les fabricants savent tout de nous. Plus besoin d’aller chercher tel ou tel produit, une pub personnalisée vient à nous avant même qu’on ait pensé à l’acheter. Dans cette course à la facilité, à l’accessibilité, au direct, il y a des bons et des mauvais côtés, bien sûr.

La récolte des datas ne met pas toujours tout le monde d’accord. On ne sait pas toujours qui fait quoi de nos données personnelles, c’est vrai. Mais aujourd’hui, qui pourrait revenir en arrière ? Quelque part, nous fermons un peu les yeux sur ce « trafic de datas » en échange de la facilité. De plus, nous sommes en France, dans un des pays les mieux protégés concernant la collecte et le partage de nos données personnelles. Cela limite tout de même les risques de dérives, même si tout n’est pas parfait.

La robotisation des humains

Le clonage est un sujet incontournable quand on parle d’innovation et d’éthique. Le premier mammifère cloné, la brebis Dolly, est née en 1996. La méthode du clonage est maitrisée depuis deux décennies, et nous sommes parfaitement capables de cloner des humains. Heureusement, la science a su dire stop et le clonage humain est strictement interdit, mais avoir la capacité de le faire, n’est ce pas un premier pas vers une dérive éventuelle ?

Selon moi, savoir et être conscient qu’on maîtrise une technologie est un risque potentiel d’y arriver un jour. Dans le passé, en temps de guerre, des expériences ont été menées par des scientifiques nazis sur des cobayes, dans des conditions atroces et inhumaines. Je pense que malheureusement, l’humain oublie bien vite ses erreurs et qu’un régime tel que le nazisme peut tout à fait réapparaitre sous une autre forme. Les expériences scientifiques menées porteront cette fois sur le clonage humain et d’autres formes d’innovations qui auraient été jusque là interdites.

D’autres dérives peuvent très bien avoir lieu dans le futur si une dictature par exemple, accédait au pouvoir. On parle de plus en plus des puces RFID, qui s’insèrent sous cutanée : à l’heure actuelle, cela parait complètement insensé et jamais personne n’accepterait ça. Cependant, je suis persuadée qu’un jour nous y arriverons, et que nous n’aurons pas le choix. En réfléchissant, ce serait un moyen absolument génial pour nos dirigeants de tout connaitre de nous pour encore mieux nous contrôler. Une sorte d’état Big Brother, et peut-être même que nous ne verrons même plus le problème dans tout ça. Cela nous paraîtra aussi naturel dans le futur d’avoir une puce sous la peau que d’avoir nos smartphones comme reliés à notre main aujourd’hui.

Intelligence artificielle ou vie réelle ?

La question de l’intelligence artificielle des robots, de plus en plus développée, se pose aussi. Est-il sain d’avoir dans quelques années des robots imitant à la perfection les expressions faciales des humains et s’exprimant exactement comme eux ? Certains scientifiques affirment aussi que ce n’est qu’une question de temps avant que l’intelligence artificielle dépasse les capacités intellectuelles du cerveau humain. Une question d’ordre économique et moral se pose : celle de l’emploi. Si les robots peuvent travailler mieux que nous, plus longtemps, avec des meilleurs résultats, alors à quoi sert l’être humain ? Pourquoi travaillerait-il ?

Pour mettre en avant un autres aspects de la cruauté humaine à travers les innovations, je vais prendre l’exemple de la série Westworld. Une fiction qui met en scène un parc d’attractions futuriste recréant un univers Far West du XIXe siècle. Ce parc est entièrement peuplé d’humanoïdes très proches de l’Homme puisque capables d’émotions et de réactions autonomes. Ces robots sont réinitialisés et remis en état chaque nuit. Les visiteurs, les humains, peuvent donc faire dans ce monde ce qu’ils veulent sans aucune conséquence : voler, insulter, violer, tuer… Cette série nous fait surtout nous questionner sur les limites morales que rencontrent les innovations alors que nous observons des hommes créer et enlever la vie à des machines pourtant si proches de nous. Il y a ici, caché sous un jeu, une grosse atteinte aux valeurs de notre monde qui ,lui, est bien réel.

Cauchemar d’humanoïdes ?

Jusqu’où avons- nous le droit d’aller sous prétexte d’innover pour le plaisir et le divertissement de l’Homme ? Cet exemple rejoint directement le dernier point que nous allons aborder, à savoir ces innovations qui nous rapprochent chaque jour un peu plus de la science-fiction. Robotique, réalité augmentée ou encore réalité virtuelle pour certains des rêves qui deviennent réalité et pour d’autres synonymes de cauchemars. On pensait que les robots ne remplaceraient que les métiers d’ « usine » qui ne nécessitent pas de compétences intellectuelles particulières. Mais si à terme, les humanoïdes deviennent plus intelligents que de vraies personnes, à quel avenir nous destinons nous ? L’humain ne fera jamais le poids face à la compétitivité d’un robot sur le marché du travail… C’est donc toute notre société qu’il faudra repenser.

humanoïdes

Et demain ?

L’innovation apporte des solutions incroyables à l’être humain qui lui permet d’imaginer un avenir plus serein. Des solutions adaptées à tous : lutte contre les maladies, solutions d’accompagnement pour les personnes âgées grâce la domotique… En bref, la simplification du quotidien. Mais l’innovation se heurte à des questions d’ordre éthique et de morale. L’espérance de vie fait aussi des progrès spectaculaire ! Néanmoins, la recherche sur les cellules souches est actuellement ralentie… Aujourd’hui, l’embryon constitue la réserve la plus importante et la plus intéressante de cellules souches. Mais pour des raisons éthiques, les recherches sur l’embryon sont interdites en France.

De la même façon, le fait que chaque humain soit doté d’une puce RFID sous cutanée serait une avancée. Les démarches administratives sont simplifiées, l’identification des personnes instantanées, etc… Mais dans les fait, on sait que des dérives seraient presque inévitables avec ce genre de technologie. Les humanoïdes et autres machines 3D peuvent devenir nos meilleurs alliés en nous simplifiant la vie. Ils nous permettent d’accomplir des choses formidables. Ils peuvent aussi devenir nos pires ennemis si leur technologie est maîtrisée par des personnes mal intentionnées.

D’une manière générale, toute Innovation est neutre et devrait être possible. C’est l’usage que l’Humain se permet d’en faire qui la rend envisageable ou non. Finalement le film « Her » et la série « Real Humans » ne sont plus très loin de notre réalité. Subsiste la question de la cohabitation humanoïdes vs humains qui sera l’un des plus gros enjeux des années à venir. Il semble qu’aucune innovation n’ait su encore répondre à cette interrogation.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.