Actu

Décidément, ne comptez plus sur Facebook pour votre trafic!

Les dernières décisions de Facebook n’ont laissé aucun doute sur un impact considérable pour les médias, privilégier le social au détriment des médias a nettement diminué le trafic renvoyé vers les sites web.

 

Search VS Social : le Clasico du net

 

Le clasico des deux sources trafics les plus connues a connu une évolution et une nette inversion de tendance depuis un an et demi. Et les chiffres de Shareholic ne mentent pas: en réel avantage de 2014 à 2016, le social était la première source de trafic sur le net avec 48% de parts en juin 2015, c’est à partir des derniers mois de 2016 que le search représenté par Google, reprend les devants et s’impose comme première source de trafic sur le net.

 

Une évolution qui tend vers la chute

 

L’évolution de la courbe du Social et notamment de Facebook, dans la lutte du trafic renvoyé vers les sites web n’est pas dû à un manque de contenus éditoriaux, ni à une absence de stratégies digitales… mais ce n’est ni plus ni moins que la décision de Zuckerberg de changer la façon dont les utilisateurs ont accès à l’information via son réseau social. Le géant américain espérait alors limiter la diffusion de fake news sur la plateforme, limitant ainsi les jeux d’influences politiques. De fait, Mark Zuckerberg avait annoncé que Facebook classerait les médias différemment afin de mettre en avant la fiabilité de l’information.

 

“Au fur et à mesure que cette refonte se perfectionne, les pages liées aux médias et aux marques sont moins visibles et voient leur audience, la durée de visionnement des vidéos et le trafic vers leur site Web diminuer”

 

Récemment, Chartbeat (leader mondial des mesures d’audience en temps réel pour les médias en ligne), a indiqué que la part du trafic vers les sites Internet apportée par Facebook a baissé de plus de 25 %,

 

Ainsi, la lutte a déjà commencé par les médias, qui s’adaptent et adaptent leurs contenus (et leur budget) pour atteindre l’exigence de Facebook : crédibilité et fiabilité.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.