Actu

Applications mobiles : vers une uniformisation des utilisations

Les acteurs sur le marché des applications sont nombreux. Entre Facebook, Twitter, Snapchat, Instagram ou encore Uber, les utilisations sont nombreuses et variées. Pour chaque fonctionnalité, son application. Les photos ont leur place sur Instagram, tandis que les news peuvent se retrouver facilement sur Twitter. Mais de plus en plus d’applications s’uniformisent.

Des applications uniques…

Jusqu’à récemment, chaque réseau social, grâce à ses applications, disposait d’une utilisation propre. En effet, Facebook, Twitter ou encore Snapchat pouvaient co-exister dans le même univers sans empiéter les uns sur les autres. Il s’agissait alors pour les utilisateurs d’avoir un compte sur tous les réseaux afin de profiter de différentes fonctionnalités. Il y avait alors des applications pour les news (Twitter), pour les photos (Snapchat ou Instagram), pour la commande de nourriture (Allo Resto ou Deliveroo) et celles de messageries instantanées (comme Messenger). Chacune avait son propre thème et sa propre identité. Nous étions donc présents un peu partout, avec sans doute des préférences pour certaines applications.

… qui tendent à s’uniformiser

applications

Mais voyant leurs utilisateurs être présents un peu partout, les entreprises ont décidé d’offrir des fonctionnalités de leurs concurrents à  leurs clients. C’est ainsi que les options de chacuns se sont retrouvées partout ailleurs, et vice-versa. Ainsi, cela a permis aux applications de garder leurs clients en ne leur donnant pas envie d’aller voir ailleurs.

Face au succès de WhatsApp, application de messagerie instantanée, Facebook a décidé de sortir Messenger, après son rachat de l’application WhatsApp. Cela a permis de mettre en avant les discussions entre utilisateurs. Messenger est, d’ailleurs, rentrée dans notre vocabulaire, puisqu’elle est aussi une application à part, isolée de Facebook. Snapchat et Instagram ont également, dans une moindre mesure, suivi l’exemple. Il est, depuis quelques années, possible de communiquer via ces deux applications.

Les exemples sont nombreux. Nous pouvons aussi citer l’apparition du Live sur Facebook en réponse au succès de Periscope ou encore les Stories, la plus grosse fonctionnalité de Snapchat, qui se retrouve maintenant sur… Instagram. Ou encore, les hashtags sur Facebook, volés à Twitter.

Tout à portée de main

L’exemple le plus récent est l’appropriation des  fonctionnalités de livraison de nourriture par Uber. D’abord un service de transport VTC, ils ont décidé d’aussi transporter la nourriture à leurs clients. Ils restent donc dans le même cœur de métier (le trajet d’un point A à B), mais l’étendent. Cela leur permet de fidéliser leur clientèle, qui n’hésitera pas à passer par eux s’ils utilisent déjà l’application Uber. Eats est donc devenue maintenant incontournable aux côtés des applications comme Deliveroo.

Mais l’uniformisation des applications ne s’arrête pas là. En effet, le géant Facebook (1,13 milliards d’utilisateurs à ce jour) a décidé de se mettre à la livraison à domicile. Bien que réservées aux États-Unis pour le moment, ces nouvelles fonctionnalités vont permettre à Facebook de garder leurs utilisateurs sur leur site. En effet, s’il est possible de commander directement depuis la page Facebook d’un restaurant, pourquoi s’embêter à aller sur une application tierce ?

Et l’innovation continue puisque, comme le dit l’article de 20 Minutes ici, il est également possible d’acheter ses places de cinéma sur Facebook.

Peut-être que Facebook finira par devenir l’application universelle pour toutes nos applications.

Rédigé par Alexis Berthy, M2B Digital.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.