Actu

La Pro A en Prime Time sur TF1, rêve ou réalité ?

Avec plus de 479 000 licenciés en 2013, score en constante augmentation, le basket est loin d’être un sport qui n’intéresse personne et que personne ne comprend. Si nous sommes capables de diffuser un match de curling comme je l’ai déjà vu, j’estime que le basket devrait avoir une place d’honneur sur les chaines de télévision française, gratuites j’entends !

Tout le monde sait jouer au basket, c’est un fait. Bien sûr si je vous parle de règle des trois secondes, d’un double pas ou bien écran défensif, vous n’allez pas comprendre, mais cela ne vous empêchera pas pour autant de regarder un match et de vibrer avec votre équipe favorite.

Avec plus de 100 millions de joueurs, le basket est l’un des sports les plus populaires et les plus pratiqués dans le monde. Il a même le privilège d’être le sport réunissant le plus de fans sur les réseaux sociaux. En Outre-Atlantique, il déchaîne les passions et réunit chaque année les américains devant la télévision pour regarder la très célèbre NBA: plus de 26 millions de téléspectateurs pour la finale contre à titre de comparaison, 20 millions pour la finale de la coupe du monde de Football en 1998.

Tony Parker et ses coéquipiers, champions d’Europe en titre, ont pu réunir 5,5 millions de téléspectateurs pour leur finale. Un très bon score pour un match qui n’était même pas, jusqu’à la dernière minute, censé être diffusé.

Le basket a même l’honneur d’être le sport multijoueur le plus pratiqué par les femmes en France. Une statistique en augmentation au vu des derniers résultats de l’équipe de France aux Jeux Olympiques. Les Braqueuses avaient réussi à se hisser jusqu’en finale et n’avaient ployé que face aux mastodontes américaines.

Championne d’Europe et pourtant…

En France, malgré de très bons résultats, des équipes jouant au plus haut niveau, des joueurs parmi les meilleurs au monde, le basket reste l’un des sports les moins médiatisés.

Peu de diffusion à la télévision ou alors sur des chaines payantes pour quelques matchs de PRO A. La diffusion des matchs de l’équipe de France se fait uniquement en cas de bons résultats. À titre d’exemple, lors de la dernière coupe d’Europe, la France a du aller en demi finale pour avoir une chance que les rencontres soient diffusées sur France TV.

La France, malgré des événements à grande portée médiatique (les All Star Games qui jouent sur les codes des shows à l’américaine) , des stars internationales (Tony Parker, Joackim Noah) , des équipes professionnelles qui défient les plus grandes équipes d’Europe (Nanterre), n’arrive pas à passer le cap et à transformer cet énorme potentiel en machine à spectateurs.

Comment réagir, comment faire enfin sortir le basket français de l’obscurité ?

La solution pourrait venir du digital et de toutes les options que ce nouveau support offre.  La télévision comme nous la connaissons depuis tant d’années n’est peut être tout simplement plus la bonne option.

Ha le foot français

Le digital au service du basket français

Je pense que pour que le basket devienne médiatique, il faut qu’il soit visible de tous et de manière très simple. Le streaming sportif qui existe déjà pourrait permettre d’ouvrir le champ des possibilités. Certains clubs ont déjà tenté l’expérience avec succès. Ils ont diffusé leurs matchs en direct sur leurs sites internet. Ainsi, ils ont pu faire salle comble sur place et doubler le nombre de spectateurs sur internet. Un vrai exploit pour un club évoluant en national. Alors imaginez un système identique à grande échelle et connu de tous.

 

La notoriété pourrait décoller ainsi que les audiences !

Pour simplifier les choses, je préconiserai un site unique (probablement de la LNB) réunissant tous les matchs de PRO A et de PRO B en un seul et même endroit. Avec l’arrivée  des télévisions connectées dans les foyers, il serait possible de regarder son match de PRO A sur son canapé avec ses amis, sa bière et sa pizza, exactement comme pour n’importe quel sport passant à la télévision.

Pour compléter le tableau, vous ajoutez une application permettant de regarder sur son smartphone ou sa tablette les matchs où que vous soyez et vous obtenez la recette d’un sport enfin médiatique avec plus de 400 000 fans malheureux enfin rassasiés.

Vous allez surement me dire que tout cela existe déjà. Mais attention, je ne vous parle pas du résumé du match ou de la diffusion une fois par mois d’un match. Encore moins d’une diffusion de mauvaise qualité sur un site russe rempli de publicités. Je vous parle d’une diffusion massive et affichée, d’un vrai choix commercial avec un pari sur l’avenir.

Bien sûr il existe des raisons économiques qui pourraient faire que ce type de projet ne voit jamais le jour. Les droits de la Pro A appartiennent à Being Sport. Si nous diffusons les matchs de Pro A sur internet, pourquoi les spectateurs devraient payer un billet pour venir en salle? Les coûts d’installation du matériel de captage, de diffusion et des moyens humains seraient énormes.

À toutes ces raisons, je rétorque qu’un système de sponsoring accompagné de publicités intelligentes pourrait facilement pallier le manque à gagner des droits à l’image. Que si le foot nous a appris quelque chose, c’est que même si un match est largement diffusé à la télévision, cela ne vaudra jamais une expérience au milieu des fans et au bord du terrain. Le coût de l’installation serait rapidement rentabilisé par l’afflux des annonceurs et des sponsors lorsqu’ils verront le nombre de spectateurs augmenté.

Pour conclure, je dirai que la révolution digitale est en marche et que le basket pourrait devenir novateur et prendre une place de leadeur sur le marché. Il pourrait enfin se démarquer et faire la différence en franchissant complètement le pas du digital. Puisque la révolution a déjà commencé et qu’il faudra à un moment ou à un autre y passer, alors autant le faire en position de force.

 

Source images : http://www.givry-bourgogne.fr/stage-tablette-android ; http://www.francebleu.fr/sports/basket/boulazac-s-ecroule-dans-le-4eme-quart-temps-et-perd-aix-maurienne-88-80-945520 ; http://www.ouest-france.fr/eurobasket-la-france-attend-un-grand-tony-parker-1396766

3 Comments

  1. Romain

    Je suis tout à fait d’accord avec toi au sujet de cet article, en effet je trouve que le basket n’est pas assez mis en avant sur le média télévisuel en France. Parmi les rares occasions où l’on peut tomber sur un match, soit on se retrouve au cœur des Jeux Olympiques ou sinon sur un cran horaire où la majorité des gens sont absents.

    Bien que l’équipe de basket française soit moins coûteuse que notre équipe de France de football, elle affiche plus de résultats positifs, tout comme notre équipe de handball, championne d’Europe avant-hier. Il faut également souligner que Tony Parker faisait même partie des meilleures personnalités françaises en 2013.

    Il serait grandement temps d’afficher nos vraies valeurs sportives (basket, handball et d’autres) au même rang que le football, puisqu’il n’y a pas que ce sport de ballon collectif dans notre vie.

    Même si je sais que les changements d’émissions et d’habitudes sont compliqués, surtout sur TF1, je serai d’avis de modifier leurs calendriers en insérant du contenu plus sportif, y’en a marre des  » Julie Lescaut  » ou des  » Experts  » à longueur de journée. Ça motiverait peut-être même plus les Français à faire du sport qu’à rester devant leurs écrans 😉 A bon entendeur !

  2. LMa

    Un article qui fait du bien, totalement d’accord.

  3. PRUNIERES Michel

    D’accord avec vous. Pour ma part c’est le Hand qui m’a mis en colère ces derniers jours puisque je n’ai pas pu voir les meilleurs matchs qui se sont joués avant la finale. C’est effectivement très énervant parce que la finale n’était pas le meilleure de la coupe d’Europe 2014. Je ne parviens pas à comprendre la décision des chaines non payantes à ce sujet. Le but des chaines n’est-il pas de réussir une bonne audience pour conserver ses parts de marché? Avec le Basket et le Hand, en Coupe d’Europe particulièrement, le résultats est assuré, alors d’où vient vraiment le problème?

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.