Actu

Un challenge SEO organisé par l'ECS Paris

piouzelzok_noir

Toute personne envisageant une carrière dans l’univers de la communication digitale doit connaître les bases du SEO. Sans être un expert en référencent, les bases sont nécessaires, connaître la différence entre SEA, SEO, SEM, ce qu’est le Pagerank, au moins pour ne pas se faire arnaquer par un prestataire… C’est pourquoi l’ECS nous fait travailler tout au long de l’année sur un challenge, le challenge SEO. Le but ultime ? Placer son site en premier dans Google sur des requêtes précises.

La note finale dépendra de plusieurs critères : la structure du site, la position de notre site sur Google mais aussi du nombre d’articles rédigés, si les articles ont été optimisés en pensant au référencement, le nombre et la qualité des liens entrants…

 

La naissance du Piouzelzok

Pour faire vivre ce challenge, il a fallu inventer un mot farfelu, et une histoire qui va avec. Tout est donc parti du mot « Piouzelzok« . Piouzelquoi ? Piouzelzok. Ce mot n’existe pas évidemment, et il désignerait un oiseau bien mystérieux. Selon la légende contée exclusivement aux élèves de l’ECS, le Piouzelzok aurait été découvert sur l’île de Pâques en 1811 par Lord Piouzel qui aurait constaté que le mâle est noir et la femme blanche.

Ce mot n’interesse personne, aucun référenceur et pour cause, il ne correspond en réalité à rien. Mais voilà qu’une quarantaine d’étudiants se battent depuis plusieurs mois pour placer leur site devant les autres. Les trois requêtes sur lesquelles les étudiants sont notés sont « piouzelzok », « piouzelzok noir » et « piouzelzok blanc ».

Nous sommes parti de rien : un wordpress vide et un nom de domaine contenant le mot « piouzelzok ». Nous avions tout à construire pour nous placer devant tous les autres et réfléchir à une stratégie de référencement.

 

Comment aborder ce challenge ?

D’abord il a fallu penser au contenu. Qu’allions nous poster régulièrement pendant plusieurs mois sur ce site alors qu’il ne traite de rien ? Faire le carnet de bord d’un aventurier à la recherche de l’oiseau ? En faire un food truck que personne ne pourrait localiser ? En plus d’un cours de SEO, on abordait la problématique du storytelling du vide. La note ne dépendant pas du contenu, nous avons décidé d’en faire le nom d’une soirée. Une soirée clandestine, cachée dont ne dévoilerions l’emplacement qu’à la dernière minute sur les réseaux sociaux. Et le piouzelzok noir et blanc seraient le nom de cocktails servis à la soirée.

Il y avait beaucoup d’avantages à ce concept, du contenu à poster régulièrement (photos de soirées, nouvelles musiques), trouver des liens entrant sur les sites de soirées, de rencontres, de musique… Et pour les piouzelzoks noirs et blancs il fallait investir des sites de recettes de cocktails.

D’un point de vue Social Media, on a créé des comptes Facebook (Fan Page et Page Perso) et un compte Twitter. Organiser des fausses soirées permettait également de créer des événements Facebook, et un lieu sur Foursquare.

Il ne nous restait plus qu’à alimenter régulièrement le site et de relayer sur nos plateformes sociales.

 

Conseils à suivre et pièges à éviter

challenge_seo_ecs

Comme tout projet à long terme, le danger est de se précipiter. Ceci est particulièrement vrai sur du référencement dont le
résultat des actions n’est pas visible immédiatement. Il faut vraiment travailler très régulièrement. Par exemple, mieux vaut poster un article par jour pendant trois jours, que trois article le même jour. Il faut vraiment répartir les tâches dans le temps.

Pour optimiser son site, il faut s’attaquer à trois chantiers, le on page, le on site et le off site. Le on page concerne la structure du site, balise, titre, pages pour le rendre lisible par les moteurs de recherche. Le on site concerne les mots clés utilisés et une stratégie de contenu. Le off site enfin s’attaque à l’échange de lien, dans un but de notoriété.

Le dénouement

Le projet prendra fin le 16 mai, date à laquelle toutes les étapes différentes étapes devront avoir été réalisées et où Dieu Google décidera de notre position selon son algorithme mystère. D’ici là on a encore du travail et des liens à trouver !

 

Raphaël CATHERIN

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.