Actu

FACEBOOK S'ENGAGE À CONNECTER LE MONDE

Facebook souhaite aller ENCORE PLUS LOIN et plus HAUT, connecter au réseau internet les populations du globe terrestre privées du monde digital. Fervent défenseur de l’accès à internet pour tous.

Comment ?

Le réseau social planétaire a proposé d’acheter près de 60 millions d’euros l’entreprise Titan Aerospace, spécialisée dans la fabrication de drones orbitaux capables de voler pendant cinq ans. Facebook prévoit d’en produire pour 2015, 11000 unités.

Ces drones fonctionnent à l’énergie solaire, ils agiront comme des satellites, circulant dans l’atmosphère autour de la planète, dans les zones sans accès à l’internet.

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=Zg8FWsrLXLA]

 

ZOOM SUR LE GLOBLE

 

Quelles zones sont enclavées ?

 

Internet et le monde

Nombre d’utilisateurs d’Internet dans le monde

Nombre d’utilisateurs d’Internet dans le monde

 Au premier trimestre 2013, la planète terre comptait 2,749 milliards soit près de  40 % de la population mondiale. Selon les dernières chiffres communiqués par l’UIT (Union Internationale des Télécommunications), l’Asie et le Pacifique sont les régions qui comptent le plus d’internautes avec 1,269 milliard de personnes connectées, loin devant les pays du continent américain qui rassemblent 582 millions d’utilisateurs. Viennent ensuite l’Europe (467 millions), la Communauté des Etats indépendants (Russie, Ukraine… 145 millions), les pays arabes (141 millions) et l’Afrique (140 millions).

L’accès à internet :

Le taux d’accès à l’internet augmente à un rythme soutenu et régulier depuis une quinzaine d’années. En 1995, 16 millions de personnes disposaient d’un accès à internet soit 0,4 % de la population mondiale. Un an plus tard, ce chiffre avait plus que doublé et atteint 36 millions soit 0,9 % de la population.

Au mois de mars 2000, le nombre d’usagers passait le cap des 300 millions soit 5 % de la population mondiale. Il faut attendre le mois de décembre 2005 pour que le milliard d’internautes soit atteint. Les deux milliards d’usagers étaient enregistrés en mars 2011.

L’UIT souligne que dans les pays développés, les hommes et les femmes accèdent dans quasiment les mêmes proportions à Internet : une différence de 2 %, en faveur des hommes, apparaît parmi les usagers d’internet. Ce taux s’élève à 16 % dans les pays en voie de développement.

Dans les ménages :

Le taux de pénétration de l’Internet dans les ménages — souvent considéré comme le critère le plus important de mesure de l’accès à l’Internet — poursuit sa progression. L’UIT prévoit que d’ici à la fin 2013, 750 millions de ménages dans le monde seront connectés à l’Internet, dont la moitié dans les pays en développement.

Entre 2009 et 2013, c’est en Afrique que le taux de pénétration de l’Internet dans les ménages a le plus progressé, avec un taux de croissance annuel de 27%, puis en Asie-Pacifique, dans les Etats arabes et dans la CEI où le taux de croissance annuel atteint 15%.

Toutefois, malgré ces chiffres encourageants, 90% des 1,1 milliard de ménages n’ayant pas d’accès Internet vivent dans les pays en développement. L’Europe est la région où le taux de pénétration de l’Internet dans les ménages est le plus élevé (77%) et l’Afrique celle où il est le plus faible (7%). C’est donc entre ces deux régions que l’on observe l’écart le plus profond. La majorité des ménages de la région Amériques sont en ligne (61%), contre environ un tiers dans les Etats arabes et dans la région Asie-Pacifique.

Image A      Image B

Sources UIT, Union Internationale des Télécommunications

 

 

LA SOLUTION D’OUVERTURE FACEBOOK

 

 

L’achat de la société Titan Aerospace, jeune société créée en 2012, pionnier dans le domaine de ces drones qui fonctionnent à l’énergie photovoltaïque, et capables d’évoluer très haut (65 000 pieds maximum, soit une vingtaine de kilomètres au-dessus du niveau de la mer), en restant dans l’atmosphère. Les drones sont en capacité de transporter avec eux une charge de 35 à 100 kilogrammes. L’entreprise propose des solutions pour les télécommunications, comme l’optimisation des communications voix et données. Elle développe aussi des appareils pour la surveillance de la météo, des cultures, du trafic maritime, etc

Dans le cadre du projet Internet.org, Mark Zuckerberg, patron de Facebook s’intéresse à Titan afin de contribuer à l’établissement de l’accès à Internet à toutes les populations non connectées à un prix abordable. Le modèle Solara, Titan Aerospace permet de connecter les régions les plus enclavées et marginalisées de la toile internet. Grâce à cette initiative Facebook pourra couvrir de façon optimale tout le continent africain selon TechCrunch.

 

Les drones apparaissent ainsi, comme une alternative permettant d’offrir à bon marché une solution flexible par rapport aux satellites de télécommunications et aux antennes relais afin de garantir une couverture réseau sur un territoire dépourvu ou privé provisoirement d’internet. A l’instar d’un satellite, le drone fabriqué par Titan peut voler et être rapporté sur terre sans difficulté en cas de problème.

Un avantage certain lorsqu’on s’appuie sur les coûts de production et de mise en situation du drone, nettement moins cher qu’un satellite. Selon des chiffres communiqués par un ingénieur en chef de Titan, cité en 2013 par le magazine Forbes, un Solara coûterait moins de 2 millions de dollars (1,4 million d’euros), contre 100 à 150 millions d’euros pour un satellite de télécommunications classique (chiffres : Eutelsat).

Cependant, la mise en place des drones dans le ciel sera étudiée par les autorités de régulation du ciel, l’obtention de l’accord est encore soumise à une réglementation. Le choix de Facebook pour ces drones demeure tout de même judicieux quand on sait qu’ils survoleront les régions à une hauteur orbitale. Cette altitude permettant de ne pas répondre aux réglementations nationales. Cette interrogation ne se présenterait alors qu’en phase ascendante. A noter que la législation de chaque pays s’appliquerait seulement en cas de survol de l’état correspondant.

Tout cela, expose Facebook comme un acteur fondamental dans l’évolution future du web. Même si les différents échanges n’aboutissent pas, l’entreprise Facebook affirme sa volonté de façonner et exposer son modèle économique sur la planète web.

 

Facebook, pour la première fois, intervient dans un autre domaine que la publicité ou les logiciels dans sa politique d’acquisition.

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.