Actu

Wearable computing et Internet of things… quand le tout connecté s'installe dans nos vies

Bienvenue dans un monde où tout devient connecté, où l’on ne s’imagine pas – ou alors très mal – passer une journée sans 4G ou pire, séparé de notre cher Smartphone adoré… Et encore, notre mode de vie 100% connecté ne s’arrête pas là et se performe de jour en jour. Petit exemple d’une matinée où je serais riche, hyper-équipée aussi bien en wearable computing qu’en objets connectés…

C’est paisiblement endormie dans mon lit que je me réveille à l’heure parfaite – au stade du sommeil léger – après un sommeil optimal grâce à mon réveil intelligent. Cette application que j’ai installée sur mon Smartphone pour déterminer le meilleur moment pour me réveiller en douceur est une vraie merveille. Je me sens plus fraiche et reposée depuis que je surveille mes cycles de sommeil. En plus j’ai droit à de beaux graphiques sur les statistiques de mes nuits…

Réveil Intelligent

Je me sens donc déjà d’attaque pour attraper mon iPad Air et faire un tour sur Twitter, consulter mes Feeds, liker une photo… et pour commencer la journée de bonne humeur, je lance Spotify et ma playlist se joue comme par magie sur mes enceintes Blutooth Logitech.

Il est grand temps de se lever, un petit déjeuner, une dosette Latte Macchiatto dans la machine et grâce à mon capteur SenseMother et ses motion cookies, je sais que j’en suis seulement à ma 3ème dosette de la semaine. Mon activité domestique est devenue mesurable grâce à ce hub, je peux en effet connecter jusqu’à 24 objets connectés et croiser les données de ceux-ci. En effet, je peux par exemple voir sur mon iphone que j’ai bien dormi non seulement grâce à mon réveil intelligent, mais aussi car ma consommation de café n’est pas excessive…

Maintenant, direction la salle de bain. J’attrape ma Plover, ma brosse à dent connectée. Ça vous amuse ? Mais sachez que depuis que je l’utilise, je peux faire attention, grâce à ses capteurs de mouvement et sa technologie Bluetooth, à ne pas me brosser les dents trop fort pour prendre bien soin de mes gencives et optimiser mon hygiène bucco-dentaire.

Plover, la brosse à dents connectée de Kolibree

Au risque de vous décevoir, je ne porte pas de sous-vêtements connectés, c’est surfait. Par contre, j’ai mon incontournable bracelet Lifeband Touch by LG, qui fait évidemment office de pédomètre, qui m’indique également le nombre de calories que je brûle etc. Mais il me permet surtout de me sentir vraiment plus proche de mon Smartphone, des fois que je le perde de vue pendant plus de dix secondes (si, si, cela peut arriver). Sur ce bracelet pas comme les autres, je peux consulter qui m’appelle, ma musique en cours de lecture et même régler le volume. Comme on est en hiver, pas besoin de mettre mon June, mon autre bracelet connecté, même si j’ai hâte de me faire bronzer tout en surveillant de près mon bronzage et éviter ainsi les méchants coups de soleil…

Le bracelet connecté Lifeband Touch by LG

De retour à la cuisine, je suis en manque d’inspiration pour les petits gâteaux que je m’étais promis de faire aujourd’hui. Cela ne vous surprendra pas que ce dont j’ai avant tout besoin pour commencer, c’est de mon Mac ! Un petit tour sur Handy pour choisir ma recette, et je peux vraiment m’y mettre. Vu que je suis un peu étourdie, c’est le site parfait pour la cuisinière avérée que je suis… Je lance la vidéo Youtube et je suis les instructions. Et je ne salis en aucun cas mon écran ou mon clavier de mes doigts enfarinés puisque grâce à la webcam et au détecteur de mouvement, je peux désormais lancer, arrêter, revenir en arrière ou avancer la vidéo d’un simple mouvement de bras.

Handy by Flora website

Une fois mon chef-d’œuvre au four, je peux aller faire un tour en attendant qu’il cuise. Risqué ? Certainement pas. En Archos SmartHome j’ai confiance. Je peux, depuis n’importe quel endroit, observer, contrôler et gérer l’intérieur de ma maison via mon iphone. Même si un cambrioleur s’introduit pour voler mon gâteau, je serai prévenue. C’est donc l’esprit tranquille que je monte dans ma voiture. Tiens, c’est marrant, la musique que j’écoutais chez moi reprend une fois le contact allumé. Pas besoin d’itinéraire, je sais où je vais. Par contre, j’ai décidé de faire des économies, et ma titine connectée et reliée à mon appli m’indique exactement quand changer le rapport de vitesse, et m’aide ainsi à gérer ma consommation d’essence. C’est une de mes fonctions favorites, mais celle que j’apprécie le plus, c’est celle qui m’explique exactement quoi faire lorsqu’un voyant d’alerte s’allume.

Arrivée à destination, je me gare et je ne m’inquiète pas de mémoriser l’emplacement de ma voiture, mon Smartphone le fait automatiquement pour moi. J’entre dans le magasin convoité, et je me retrouve au milieu des télés où le choix s’avère trop difficile. Rapplez-vous, on a supposé que j’étais riche, donc c’est le moment où j’hésite entre une télé à écran incurvé et une télé 4K.  La première voit donc son écran légèrement courbé et permet au téléspectateur d’être mieux immergé dans l’image, à condition apparemment d’être bien en face de l’écran. La télé 4K quant à elle a une qualité d’image ultra-haute définition, de quoi faire rougir la full-HD. L’inconvénient, c’est que les contenus diffusés aujourd’hui ne sont pas encore tous adaptés à cette technologie…

Perdue dans mes pensées, je me rappelle de cette vidéo  où le réalisateur Michael Bay se voit quitter précipitamment la conférence Samsung à laquelle il était invité pour vanter les mérites de la télé incurvée du constructeur sud-coréean, laissant le directeur marketing Samsung dans un embarras total… Mon Smartphone (encore lui) se met à sonner. Peut-être que mon gâteau est déjà prêt ? Ou peut-être que j’ai atteint mon quota de calories à brûler ? Quel genre de personal data vais-je pouvoir consulter ? Ah, c’est simplement un SMS, j’avais presque oublié qu’il me servait aussi à communiquer…

Une fiction (qui est en fait tout à fait probable) en appelant une autre (qui est un peu moins probable…du moins pour l’instant) je vous quitte avec une vidéo qui fera passer les Google Glass pour un gadget aussi obsolète que le VHS ne l’est au Blu-ray…

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.