Actu

Volunia : le nouveau moteur de recherche révolutionnaire ?

Qu’est ce qui pourrait pousser encore aujourd’hui un professeur à lancer un moteur de recherche sur Internet ? Un fou inconscient me direz-vous ? Une réflexion compréhensible compte tenu du marché tant monopolisé par des mastodontes comme Google ou Yahoo. C’est la raison pour laquelle ce lancement du 6 février 2012 a autant fait échos sur la toile. Ainsi, nous nous y sommes intéressés afin de comprendre les fondations de ce pari risqué.

 

Un nouveau moteur de recherche ? Non, un véritable concept !

Créer un nouveau moteur de recherche, voilà un projet plutôt très ambitieux dans lequel s’est lancé Massimo Marchiori, informaticien et professeur mathématicien italien de l’Université de Padoue en Italie. Connu pour ses nombreuses recherches et surtout pour son invention de l’algorithme HyperSearch, son travail a inspiré Larry Page et Sergey Brin, les célèbres créateurs de Google. Revenant sur le devant de la scène avec ses étudiants, le professeur a souhaité allier les fonctionnalités d’un réseau social à celui d’un moteur de recherche en apportant « quelque chose de nouveau ». Une nouvelle interface, une nouvelle ergonomie, une nouvelle façon de réaliser ses requêtes et de rentrer en contact avec ses amis et son réseau.

Bref, une nouvelle façon de pensée.

 

Avoir un panorama du contenu d’un site Internet sans s’y rendre !

Volunia.com est composé d’une barre de menus permettant à l’utilisateur d’organiser ses recherches en fonction du type de contenu recherché : images, photos, audio, vidéo,… Rien de bien nouveau, c’est ce que nous retrouvons aujourd’hui dans l’utilisation de Google.

Mais où est donc la nouveauté ? Comment Volunia arrivera t’il à se différencier ?

Avec Volunia, la différence majeure réside dans la déportation d’une partie de la recherche sur le site lui-même. Un clic sur un résultat de recherche, nous emmène effectivement sur le site en question mais tout en restant sur le site Volunia.com. De plus, avant même que l’utilisateur clique sur un lien de résultat, Volunia offre une vision globale de la requête grâce à une grande cartographie. Cette possibilité est surtout intéressante pour facilité la navigations d’un site avec un plan de site complexe.

[youtube]http://youtu.be/uO6_jpRAVbg[/youtube]


Allier recherche Web et Communauté

La seconde grande nouveauté de ce moteur de recherche est …sociale ! Plus besoin de chercher sur Google, de partager sur Facebook ou d’échanger sur des forums. Volunia.com donne la possibilité de réaliser toutes ces actions sur son site et sans en sortir.

En effet, Volunia permet, en se loguant, de visualiser les avis des anciens ou actuels visiteurs d’une page que nous avons trouvé suite à nos recherches. Il est également possible d’échanger instantanément avec les connectés grâce à une boite de dialogue présente sur la droite de l’interface. Ces commentaires peuvent être lu par tous, autant dire un bonheur pour les community manager. Outre le développement facilité de cette communauté Volunia, ces outils sociaux permettront à moyen terme de donner une vraie valeur ajoutée au moteur de recherche auprès des annonceurs. Ils pourront connaitre les utilisateurs de leur site grâce à leur profil, aux commentaires, aux likes partagés. Cette formidable base de données renseigneront sur les goûts et les couleurs de sa communauté. Cela ne vous rappelle-t-il pas notre cher et tendre Facebook ?

Ainsi, il est important de comprendre que Volunia.com ne sera par seulement une plateforme d’échange de sa communauté mais tout l’environnement web sera ce lieu! Il vous connaîtra aussi bien que votre moitié et sera capable de pister vos habitudes de navigation comme un cookie sait si bien le faire. Autant dire qu’il deviendra le chouchou des marques… Un nouveau business model qui va fonctionner, seul l’avenir nous le dira.

Coté utilisateurs, la donne est sensiblement différente. Après les différentes polémiques sur la collecte d’information faites par Facebook à l’insu des utilisateurs et les moyens mis en œuvre par Google pour nous pister mais aussi cibler nos habitudes, Volunia a tout intérêt à communiquer subtilement sur son concept.

[youtube]http://youtu.be/DHd9_VqXijk[/youtube]


Mais un lancement plutôt chaotique…

L’accès à Volunia est reservé pour le moment qu’à un petit nombre d’entre nous mais le nouveau moteur de recherche a déjà fait beaucoup parlé de lui et pas forcement en bien … En effet, la présentation de Volunia, faite le 6 février 2012 dans la bibliothèque de l’Université de Padoue, a été pour le moins … catastrophique ! Rien n’a fonctionné comme prévu : projecteur en panne, pas de connexion Internet, bref un lancement plutôt loupé. Le créateur de Volunia a pris cependant cela avec humour en caractérisant son lancement « d’historique » ! Après plusieurs longues minutes d’attentes, Massimo Marchiori a présenté son moteur de recherche non pas avec une belle connexion Internet haut débit mais sur une clé USB. Début difficile pour un moteur de recherche qui veut révolutionner le comportement des internautes. Pour couronner le tout, les premières impressions du petit nombre d’utilisateurs ayant accès au moteur de recherche sont aussi plutôt mitigées. Vivement l’ouverture au Grand Public que l’on puisse tous se faire une opinion.


Concurrencer Google ?

Contrairement à ce que beaucoup pensent, Volunia n’a pas vocation à concurrencer Google sur le marché du Search. Sa motivation est avant tout de proposer une alternative à la recherche web d’aujourd’hui, en l’associant avec des outils sociaux, de partage et d’organisation.

En effet, Google est connu et reconnu mondialement pour son design, sa rapidité et sa précision d’exécution mais ses dimensions sociales et de partage sont timidement mises en avant. Citons son bouton +1, confrère du Like de Facebook, sa messagerie instantanée ou la sortie de son propre réseau social Google + il y a quelques mois de cela. Ces services restent bien distincts les uns des autres avec une utilisation, pour certains d’entre eux, encore peu répandus.

Ainsi, au-delà d’une indexation des sites qui reste à être améliorer (mais on lui fait confiance, c’est tout de même un mathématicien et ex-google), l’idée « tout en un seule site » ne peut être viable que si sa communauté internationale se développe exponentiellement. Pour cela, il paraît indéniable qu’une amélioration de son graphisme doit être très vite envisagé pour alléger et moderniser sa page d’accueil.

Et vous, croyez-vous à cette nouvelle façon de rechercher?

Céline Gauthray, Rachel So

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.