Actu

Une première en France : la nouvelle tweet série What Ze Teuf !

Au cœur de l’actualité, la TV 2.0 et le second écran ont bouleversé nos habitudes. En 2013, les programmes télé What-Ze-Teuf-la-serie-dont-on-ecrit-la-suite-sur-Twitter_exact780x585_ldeviennent interactifs : on en parle sur les réseaux sociaux, on prolonge l’expérience télévisuelle sur la toile. D8 a exploité ces nouvelles tendances en lançant, lundi 2 décembre, juste après Touche Pas à Mon Poste  la tweet série inédite What Ze Teuf réalisée par Benjamin Euvrard, Bonnie & Clyde production.

Un concept fou

 Le 2 Décembre à 20h25 le pilote de la série a été diffusé. Le pitch ? Après une soirée très arrosée, deux potes, Romain et Mickaël, se réveillent dans un appartement sans savoir pourquoi ils se retrouvent ici. L’un d’eux se souvient vaguement  d’une dispute avec le boxeur  Brahim Asloum. Elie Semoun débarque et les deux amis se rendent compte qu’ils sont en fait, chez l’humoriste  ! Une situation improbable et déjantée… L’épisode se termine lorsqu’on sonne à la porte. Qui est-ce ? Que va-t-il se passer pour les deux fêtards ? C’est une première en France, les twittos vont décider de la suite de l’histoire !

Une petite révolution, dans le paysage audiovisuel français. Diffusé jusqu’au 20 Décembre, ce programme court est entièrement participatif. A chaque fin d’épisode, entre 20h35 et 23h, les twittos proposent la suite de l’histoire en 140 caractères avec le hashtag #WZT. La meilleure idée est choisie par la production et la suite est tournée dans la nuit pour diffusion le lendemain ! Un pari dingue dans lequel se lance la chaine. Le téléspectateur devient  scénariste via twitter. Bagey5zIgAAxfTs.jpg-largePour le réalisateur Benjamin Euvrard, le tournage va être « un vrai défi technique quotidien »

Outre Elie Semoun, d’autres stars feront leur apparition tout au long des épisodes : Noémie Lenoir, Baptiste Lecaplain, Cartman et Arnaud Tsamère. Un regroupement de stars qui devrait susciter l’engouement !

 

 

Ce typnorman-crunch-super-social-moviee d’opération déjà vu sur le net 

Il y a quelques mois, l’humoriste Norman a collaboré avec la marque Crunch et avait proposé aux internautes de coécrire un court-métrage : le  » Super social movie « . Les fans de Norman proposaient leurs idées soit sur Facebook soit sur l’appli mobile Super Social Movie. Crunch a comptabilisé 2 à 3000 idées par jour ! Résultat : le mini film entièrement participatif a été mis en ligne sur YouTube en mai 2013. Grâce à ce projet, Crunch a donc été identifié à l’humoriste préféré des jeunes internautes et est allé à la rencontre avec sa cible : les ados.

Aux USA, la marque Axe, du groupe Unilever, a lancé en 2012 une campagne de BD interactive pour le lancement de son parfum Anarchy. Une BD créée en temps réel par les internautes. L’histoire débute avec le test secret en laboratoire d’un parfum qui empêche l’attraction entre les hommes et les femmes. Cette expérience tourne très mal : un flacon se casse et l’anarchie envahit le monde ! La suite est totalement participative, les internautes décident de celle-ci en partageant leurs idées via Facebook, Twitter ou Youtube. Une opération qui a suscité un buzz incroyable et a permis à la marque Axe de proposer un concept original et inédit. En termes de communication la marque s’est directement adressée à sa cible et a créé l’évènement sur la toile.

D’ailleurs, quelle marque se cache derrière What Ze Teuf ?

La BNP profite de ce nouveau projet pour s’y associer

logoBNP Paribas est sponsor la série interactive. Une aubaine pour le groupe qui allie son image de marque à un concept très innovant. Depuis plus de 20 ans la marque mène des actions en faveur du cinéma. Par le biais de cette mini-série, la BNP communique sur sa plateforme WeLoveCinema, qui publie des  Interviews, extraits de films, épisodes inédits de webseries et l’agenda de tous les festivals. Ainsi, l’opération What Ze teuf est mise en avant sur ce site. De plus, l’action est relayée sur  le compte Twitter et la page Facebook de WeLoveCinema. Tous les soirs la marque parraine la série diffusée. Sur la vidéo replay de la shortcom sur le site de D8, un pré-roll et un post-roll aux couleurs de WeLoveCinéma sont diffusés. La marque est donc  partenaire d’un programme sympathique. Une opération qui ne fera qu’accroître la notoriété de la marque auprès d’une cible jeune et dynamique. De plus, cela permet à la BNP d’augmenter sa présence digitale. La série What Ze Teuf a une réelle  dimension virale dont pourra jouir la BNP.

En faisant du sponsoring, elle utilise un vecteur de communication qui lui permet d’améliorer son image et d’augmenter sa notoriété.

Twitter à la conquête du petit écran

twitter-social-tv1Grâce à Twitter, le téléspectateur devient partie prenante de la série, cela prouve qu’aujourd’hui  les réseaux sociaux et notamment Twitter, sont des outils directement liés à l’expérience télévisuelle. Prenons pour exemple l’épisode final de la série Breaking Bad aux US : il est le numéro un des audiences twitter sur la semaine du 23 septembre. L’épisode a suscité plus d’1,2 millions de messages postés par 600 000 internautes et cela en 10h de temps sur la plateforme sociale !

Twitter deviendrait-il l’indispensable allié de la télévision ?

En France, chaque émission à son hashtag, #DALS, #TPMP, #LGJ. Selon Médiamétrie « Un formidable moyen de s’exprimer et de donner son point de vue sur les programmes ».

Toujours d’après médiamétrie : 8,8 millions de messages en rapport avec les programmes TV se sont échangés sur twitter sur le mois de mai dernier, soit une hausse de 270% par rapport à mai 2012 ! Un chiffre qui prouve l’importance de twitter pour l’avenir du média télé.

Tous les ingrédients sont réunis pour que cela soit un succès !

Le premier épisode a réuni 700 000 téléspectateurs sur D8, une très belle performance pour la petite chaîne. En 64dd9eb7-e58f-4a2e-9966-87e54ab6fb94_WZT_2revanche la deuxième diffusion a rassemblé seulement 314 000 spectateurs, soit  60% de public en moins par rapport à la veille…

A priori, ce format très novateur devrait fonctionner auprès des twittos et des jeunes téléspectateurs !

Mais, un tel projet est-il réellement viable sur 15 épisodes ? Entre le nombre de tweets farfelus que vont proposer les internautes et les tournages effectués en un temps record, le challenge est de taille !

Rendez-vous le 20 décembre pour connaître le nombre de personnes qu’aura mobilisé cette belle opération.

 Zoé Dugor

6 Comments

  1. Laura

    Cool l’article ! On comprend mieux le concept que je trouve juste méga malin. Je ne savais pas trop ce qui se cachait derrière en terme de com, mystère résolu thanks !

  2. Lise

    Super concept! j’ai hâte de le découvrir!

  3. dupuch

    très intéressant ! et tous ces exemples illustrent bien que le concept gagne du terrain 🙂

  4. Blandine

    Super article. Je ne connaissais pas cette série. je suis curieuse désormais de savoir comme ça va évoluer !

  5. lucile

    Je découvre la série dans cet article, j’adore le concept ! C’est à creuser et décliner dans un futur projet

  6. Arthur

    #belarticle #sodigitalgirl #gozozo

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.