Actu

Super Bowl 2014, c’est reparti pour un tour !

Fans ou non de sports US, vous avez peut être manqué le pire lancé franc de l’année voir de la décennie réalisé par M. Tony Parker en personne (allez, je suis gentille, c’est ici pour ceux qui n’ont pas vu), mais vous êtes obligés d’avoir entendu parler de la 48ème édition du Super Bowl qui avait lieu dans la nuit du 02 au 03 février 2014.
 

Tous les ans c’est la même histoire. Le Super Bowl est LA rencontre sportive phare aux Etats-Unis qui réunit des millions de téléspectateurs. Cette finale du championnat de football américain a opposé cette année les Seahawks de Seattle et les Broncos de Denver. And the winner is… les Seahawks (avec un score de 43 à 8) !

En quelques chiffres, le Super Bowl 2014 c’est ça :

  • Des places qui coûtent entre 500 et 2 600$
  • 80 000 places au MetLife Stadium
  • Un record de 111.5 millions de téléspectateurs (vs 108.4 millions enregistrés l’année dernière)
  • 24.9 millions de tweets autour du hashtag #SB48 avec un pic enregistré à 381 605 tweets par minute
  • 12 secondes : c’est le temps qu’il aura fallu aux Seahawks pour marquer les premiers points (durée la plus rapide de l’histoire du Super Bowl)
 

Outre le spectacle qui a lieu sur le terrain, c’est aussi le rendez-vous qui attire les plus grandes marques prêtes à payer le spot publicitaire le plus cher de l’année. Les 30 secondes de publicité coûtaient en 2013 près de 4 millions de dollars (un prix qui a doublé depuis 2003 puisque le spot valait à l’époque 2.1 millions de dollars).

Ces publicités qui ont marqué l’histoire

Mais que serait le Super Bowl sans les publicités ? Pour les annonceurs, c’est l’évènement clé qui leur permettra de se rapprocher et de divertir les téléspectateurs. Et vu le prix du spot, ils n’ont pas droit à l’erreur. D’autant plus quand on sait que près de 99% des spectateurs restent devant leurs écrans pendant la pub (alors qu’en général ils cherchent à tout prix à la fuir) et que 78% des téléspectateurs sont même impatients de regarder les publicités.

Remontons en 1984 avec une pub culte réalisée par Apple. Inspiré du roman de George Orwell, le spot réalisé par Ridley Scott mettait en avant  le MacIntoch « Vous verrez pourquoi 1984 ne sera pas comme 1984″

Parmi les grandes marques présentes pendant les 48 shows, on pense également à Coca-Cola, Pepsi, Mc Donalds, Reebok, Doritos, Google, Nike, Intel et bien d’autres…

Plus récemment, on doit  la vidéo la plus partagée de l’histoire du Super Bowl à Volkswagen en 2011 avec « The Force » qui compte plus de 5.4 millions de partages.

http://www.youtube.com/watch?v=R55e-uHQna0

Juste derrière Volkswagen, nous retrouvons 2 spots de la marque Budweiser : « Tribute 9/11″ avec 3,4 millions de partages et « Brotherhood » avec 2,7 millions de partages.

Edition 2014 : un grand cru

Le point commun entre des chiens, le Muppet Show, des anges et un yaourt à la grecque ? L’édition 2014 du Super Bowl bien sûr… Tous étaient présents au sein de publicités avec des mises en scènes des plus délirantes. Les marques n’ont également pas eu peur de signer avec de grandes stars pour l’occasion. Au sein du casting 2014, on retrouve Arnold Schwarzenegger, Scarlett Johansson, Ellen Degeneres…

Vous pouvez découvrir la liste complète des 55 spots ici !

Mais payer un spot TV à coup de millions de dollars et de stars mondiales ne rime pas forcément avec le succès. Une présence à double tranchant comme c’est le cas pour la publicité de Soda Stream avec Scarlett Johannson par exemple qui suscite la polémique. En effet, le spot a été censuré parce que la belle blonde évoquait les concurrents de la marque : « Sorry Coke and Pepsi ». Vous pourrez quand même jeter un coup d’oeil à la version non censurée ci-dessous.

http://www.youtube.com/watch?v=zxq4ziu-wrI

Plus que du sport et des publicités à gogo, le Super Bowl c’est aussi un vrai show à l’américaine. La mi-temps du match donne lieu au fameux « half-time show », un concert souvent spectaculaire. Parmi les stars à s’être prêtées au jeu, on retrouve, entre autres, Janet Jackson & Justin Timberlake en 2004 (tout le monde se souvient de l’affaire du « NippleGate »), les Rolling Stones en 2006, les Black Eyed Peas 2011, Madonna en 2012 ou encore Beyoncé la saison précédente. Cette année, c’est Bruno Mars qui s’y est collé. Ce dernier a ensuite été rejoint par les Red Hot Chili Peppers pour interpréter le titre « Give it Away ». Un show de 12 minutes très rock’n’roll qui semble avoir convaincu le public au regard des réactions des téléspectateurs. A vous de juger…

http://www.youtube.com/watch?v=dgFks8GIK6Y

Et encore une fois, les réseaux sociaux ont été mis à l’honneur puisque de nombreuses marques ont rebondi sur le match pour prendre la parole. On se souvient par exemple d’Oreo l’année dernière qui avait profité de la coupure d’électricité pour se mettre en avant avec  un tweet plein d’humour. Une nouvelle fois, de nombreuses marques ont voulu surfer sur la tendance et ils sembleraient qu’elles aient toutes été inspirées par l’intervention de Bruno Mars.

https://vine.co/v/Mz052ehLprz

sb - twitter

H&M : vers une autre façon de communiquer…

Pour l’occasion, H&M proposait aux téléspectateurs de dénuder David Beckham, l’égérie de la marque pour leur collection de sous vêtements  (et avouons le, il faudrait être fou pour refuser). Grâce aux hashtags #covered et #uncovered, les internautes avaient la possibilité de voter sur Twitter et de choisir si ce cher David serait habillé ou déshabillé le jour J. Verdict? C’est (évidemment) le hasthag #uncovered qui l’a emporté… Mais il semblerait que la vidéo ait fait quelques déçu(e)s!

http://www.youtube.com/watch?v=6Q3eecVkubs

A travers cette publicité, H&M mettait également en avant un nouveau format où les téléspectateurs pouvaient acheter en direct. Le principe? Les personnes disposant d’une télévision Samsung Smart TV pouvaient cliquer afin de commander les sous vêtements portés par David Beckham. Cette forme de commerce appelé le t-commerce désigne l’achat via un téléviseur. Un marché à fort potentiel étant donné le nombre croissant de télévisons connectées. Certaines marques ont déjà tenté l’expérience comme Target avec la série « Falling for you » avec Kristen Bell qui mettait en avant des produits que les téléspectateurs pouvaient directement acheter. Une nouvelle forme de communication qui saura séduire de nombreux annonceurs puisqu’elle permet une forte visibilité tout en gardant un objectif ROIste.

1 Comment

  1. Ré_Gi

    J’ai assisté à une prez sur le super Bowl et il me fallait revenir pour te laisser un commentaire…
    Ton article est super intéressant… La prez m’a rappelé ton article et pas le contraire 🙂
    Bonne continuation.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.