Actu

Quand les OS révolutionnent les objets connectés

imagesg

Google Wear : interagissez vocalement avec votre montre connectée

C’est un fait : nous comptons de plus en plus sur l’avancée technologique pour faciliter notre quotidien. En 2011, l’arrivée de Siri sur l’iPhone 4S révolutionne l’usage du smartphone, nous pouvions alors directement lui demander vocalement de réaliser certaines tâches. Un an plus tard, c’est au tour de Google de lancer son assistant vocal, en intégrant Google Search, qui s’apparente à Siri, et Google Now, qui anticipe les besoins de l’utilisateur grâce à une utilisation intelligente des données : rendez-vous, position géographique, habitudes de navigation… Ainsi, Google Now nous informe par notifications du trafic routier et du temps de trajet lorsque nous prenons notre voiture pour aller au travail, nous renseigne sur notre vol quand nous sommes à l’aéroport, et autres services qui nous sont utiles au quotidien. Une technologie qui a fait ses preuves puisque c’est au tour de Microsoft de nous présenter Cortana, son assistant qui sera disponible sur le Windows Phone 8.1.

Parallèlement, nous avons assisté à l’essor du wearable computing, dont les montres connectées sont le meilleur exemple du fait qu’elles ont été adoptées par le grand public en peu de temps. Il est devenu commun pour les utilisateurs de suivre leurs performances – en plus de l’heure – sur leur montre et de connaître le nombre de calories perdues ou le nombre de kilomètres parcourus.

Google est allé plus loin, en annonçant le développement de son système d’exploitation à destination de montres connectées  fonctionnant sous Android Wear. Google ira donc bien au delà des fonctionnalités traditionnelles telles que la météo, l’agenda, ou bien la possibilité de suivre ses performances sportives grâce à un système puissant qui intègrera Google Now et ses diverses fonctionnalités contextuelles, en utilisant les données du Smartphone de l’utilisateur et de sa montre connectée grâce à des capteurs intégrés. La navigation – pensée pour les petits écrans –  se fera via le tactile, et le plus innovant sera de pouvoir interagir vocalement avec sa montre. L’utilisateur pourra alors interagir avec sa montre en lui demandant par exemple de répondre à un message, ou en lui demandant de trouver le restaurant italien le plus proche, d’en afficher l’itinéraire et valider ses diverses requêtes en utilisant la commande « Ok Google ».  Ces fonctionnalités ne sont que les prémices des services qu’offrira Google Wear, puisque les développeurs sont déjà en train de prévoir des applications dédiées à l’OS. Côté design, Google nous surprend par l’aspect épuré de l’interface et par la finesse des écrans et de ses deux prototypes, les montres LG Watch et Motorola Moto 360.

moto-360-lg-g-watch-android-wear-jewanda-3

Une interface au design épuré pour les montres connectées Motorola Moto 360 et LG G Watch

Découvrez la vidéo de présentation de Google Android Wear, dans laquelle les montres connectées semblent avoir totalement remplacé les Smartphones et où l’information est en permanence à votre poignet.

http://youtu.be/QrqZl2QIz0c

De son côté, Apple impatiente les accros aux nouvelles technologies qui attendent les objets connectés promis : la iWatch et la iTV. La marque à la pomme compte également se lancer dans la voiture connectée en développant CarPlay et d’intégrer ainsi son iOS aux voitures. Là où on attendait Apple au tournant, c’est sur le secteur de la santé connectée et du quantified self. En effet, selon la rumeur, Apple travaille également sur la prochaine version de son iOS8 qui sera intégrée à la iWatch. Elle comprendra une application du nom de Healthbook, rassemblant toutes les informations concernant la santé et les performances physiques de l’utilisateur sur l’écosystème Apple : la montre connectée actuellement en développement et l’iPhone. Ce carnet de santé connecté sera donc une synthèse de diverses informations telles que les analyses de sang, la nutrition, le taux de sucre dans le sang, le poids, la qualité du sommeil et bien d’autres données relatives à la santé.

Healthbook-750x420

Healthbook permettra de suivre des données relatives à la santé en temps réel

Cette application est une avancée technologique sans précédent qui pourra s’avérer très utile aux personnes ayant des problèmes de santé nécessitant un suivi continu. Nous comprenons que via la technologie du processeur M7, le rythme cardiaque est par exemple facilement accessible mais en dehors du déclaratif ou des données disponibles grâce à l’iPhone et iCloud, la collecte de certaines données reste un mystère. En effet, l’étendue des informations soulève quand même quelques interrogations : comment un simple objet connecté pourrait rassembler en temps réel des données aussi personnelles, qui parfois demandent des analyses sanguines ou encore des interventions médicales ? Nous pouvons imaginer qu’en plus du mobile et de la iWatch, Apple pourrait faire appel à d’autres devices ayant des capteurs embarqués pour enrichir son carnet de santé connecté. Healthbook comprendra également un service d’urgence médicale, la Emergency Card, qui rassemblera alors toutes les informations du patient en cas d’incident : groupe sanguin, allergies, traitements, et toutes autres données nécessaires à la prise en charge urgente d’un patient.

Pour les plus curieux, voici un aperçu de ce que pourrait donner le Healthbook :

Nous l’aurons compris, les OS sont une véritable opportunité pour optimiser les objets connectés et rendre leurs capacités plus étendue. Cependant, l’usage de ces objets n’est parfois pas naturel ni esthétique. Les comportements des utilisateurs ont évolué avec la technologie, mais certains se demandent si le fait de parler à sa montre ne sera pas quelque peu dérangeant, surtout quand on voit que l’utilisation des oreillettes Blutooth donne toujours l’impression que la personne parle dans le vide… Va-t-on arriver dans un monde où l’on perdra le réflexe de sortir son iPhone de sa poche au profit d’une montre pour communiquer avec ses proches et chercher des informations ?

Dans le monde cinématographique, l’imagination pousse le progrès et l’évolution des hommes beaucoup plus loin. Le dernier film de Spike Jonze, Her, nous plonge dans une société où les OS ne sont plus de simples assistants,  mais de véritables intelligences artificielles dotées d’un sens de l’intuition ultradéveloppée capable de s’adapter à son utilisateur et d’avoir des discussions avec lui, à un tel point que le personnage principal en tombe amoureux. Une vision de l’avenir des OS aussi impressionnante qu’inquiétante…

2 Comments

  1. Jean-Claude

    Et alors qui sortira vainqueur de la guerre des OS ? Android avec son système permettant une surcouche constructeur ? Ou iOS, cadenassé par Apple ? Ou un nouvel arrivant ? Let’s the war begin

    1. Stan

      Windows Phone 😉 après tout dépendra comment ils s’adresseront à leur cible

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.