Actu

Le paiement d’une nouvelle ère : Apple Pay

L’INNOVATION AU SERVICE DES MODES DE PAIEMENT

On voit apparaître depuis quelques années une évolution des modes de paiement.

Après l’émergence du paiement sans contact, son développement semble être peu concluant. Ce constat peut paraître en inéquation avec la société actuelle et ses modes de consommation.

Une multitude de moyens de paiement voit le jour grâce aux nouvelles technologies. Il y a les transferts d’argent par sms les e-wallets, en passant par le paiement sans contact via son smartphone.

Les différents acteurs de cette transformation digitale ont dû rivaliser d’imagination pour proposer une solution de substitution. Cette solution se devait d’être innovante, afin de séduire des consommateurs de plus en plus connectés et mobiles.

L’un des plus important acteur des nouvelles technologies, Apple, a une nouvelle fois su ne pas rater le coche…

QU’EST CE QU’APPLE PAY ?

Simple, rapide et sécurisé, Apple Pay est une application permettant aux consommateurs de régler leurs achats, même très peu élevé directement avec leur mobile. La seule condition à la faisabilité de ce mode de règlement est que le commerçant doit être équipé du terminal de paiement adéquat.

Comment cela fonctionne pour l’utilisateur ?

Le groupe BPCE avec la Caisse d’Épargne, un des acteurs principal pour Apple Pay en France, a réalisé une vidéo tutoriel expliquant fonctionnement. Ce tutoriel s’adresse directement aux non digital native. Elle a pour but d’accompagner son déploiement à une cible plus large, comme vous pourrez le constater dans cette vidéo qui aurait tendance à ne pas être adapté à un public plus jeune.

Pour cette opération commerciale, Apple suit ses codes. Ils mettent en place toute une phase de teasing, suivi d’une phase où la marque propose de venir découvrir l’innovation, avant de lancer tout leur dispositif de communication, avec des partenariats. Ce sont ces partenariats qui relaient l’information à travers de l’affichage, pub TV, display, référencement…

ET SI CETTE TECHNOLOGIE EXISTAIT DEJA…

On remarque aisément que plusieurs banques françaises ont su prendre le train en marche, en mettant en place des partenariats avec le géant Apple. Leurs clients peuvent alors bénéficier des avantages de cette application.

Néanmoins, on constate également que des banques étrangères, notamment « Santander » en Espagne, n’ont pas attendu l’arrivée d’Apple Pay pour surfer sur cette nouvelle tendance. Ils sont parvenus à développer leur propre service de paiement connecté.

Leurs clients ont déjà la possibilité de payer directement avec leur mobile, sans passer par l’application d’Apple. Il peut y avoir un aspect « rassurant » pour les clients, qui n’ont dans ce cas pas à donner leurs données bancaires au géant américain. De plus, dans ce cas, ce mode de règlement ne se limite pas aux utilisateurs d’Apple.

Enfin, certains pays comme les USA ou le Japon utilisent aussi (déjà) ce type de paiement. Ils ont développé ce mode de règlement avec leurs propres services, comme le montre cet article.

Nous pouvons une nouvelle fois constater que la France a un temps de retard quant à la pousser et à l’émergence des innovations technologiques. C’est d’ailleurs ce que prouve le classement de la commission européenne sur l’indice relatif à la société et l’économie numérique. Dans ce classement 2016, la France se positionne en 16ème places sur 28.

Qu’est-ce qui pourrait expliquer ce retard ? Le devons-nous à une culture d’internet qui n’est pas encore inscrite dans les mœurs ?  Sa couverture très haut débit peu développer ? Une tendance qui pourrait changer prochainement puisque l’état commence à prendre en compte l’importance du numérique. Il œuvre en son développement aussi bien au niveau territorial, que dans l’éducation.

Co-rédacteurs : Jessica Réau / Valentin Lesniewski

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.