Actu

Netflix : future révolution de l’audiovisuel en France ?

netflix-logo1On en parle depuis quelques temps déjà : le géant américain Netflix s’apprête à débarquer prochainement en France, et risque de faire grand bruit dans le monde, très concurrentiel, de l’audiovisuel. Mais Netflix, qu’est-ce que c’est ? Et est-ce vraiment justifié d’annoncer ou de craindre une révolution ?

Netflix, quésaco ?

Netflix a été fondée en 1997, et était auparavant spécialisée dans la location de DVD par correspondance. Mais elle s’est fort heureusement renouvelée : c’est aujourd’hui un service de vidéo à la demande (SVOD), en illimité et par abonnement: ainsi, pour 7,99$, vous ave30727_large_family-watching-netflixz accès à un catalogue de plus de 100,000 titres (séries, films,…) où vous voulez, quand vous voulez et sur tous les supports que vous voulez (téléphone, IPAD, PC/Mac,…)…Le buffet à volonté sauce audiovisuel en somme! Canal+ a bien essayé de lancer sa formule en France avec Canal play, mais malgré une campagne de communication massive et ses 300,000 abonnés, on ne peut pas dire qu’elle ait réussi à s’imposer.

Netflix, aujourd’hui, c’est 40 millions d’accro (dans plus de 50 pays), dont 33 millions rien qu’aux États-Unis. Et ces abonnés représentent 29% du trafic internet aux USA aux heures de pointe (entre 20h et 23h), c’est énorme !

 

Une ascension fulgurante
house-of-cards-season-2-1-466x700

La petite start-up a donc fini par devenir gigantesque et fait désormais de l’ombre aux chaînes de télévision américaines historiques (NBC, FOX, ABC, CBS,..) qui ont vu leur audience baisser, déjà affaiblies par les nouvelles habitudes de consommation des téléspectateurs (replay, téléchargement illégal,..). Et Netflix ne se gène pas pour le souligner dans son discours: « The audience wants the control, they want the freedom», on ne serait donc plus tributaire d’une grille de programme; ici, c’est le téléspectateur qui se crée le sien.

En plus de proposer des films et séries en illimité; Netflix a décidé de créer ses propre séries, et de proposer les saisons entières en ligne au même moment; laissant le choix au téléspectateurs de regarder la série comme bon lui semble. Une petite révolution dans le monde des séries ! Mais alors que beaucoup de gens pensaient que Netflix n’allait pas pouvoir arriver au niveau des productions standard, elle a surpris tout le monde.

Et la série qui a mis touCapture d’écran 2014-03-04 à 23.17.31t le monde d’accord, c’est House of Cards : production et réalisation cinématographique avec un pilote mis en scène par Mr. David Fincher, un casting aux acteurs oscarisés, un succès critique et publique planétaire, allant même jusqu’au récent tweet du Président Obama,  la veille de la mise en ligne de la saison 2 de la série, où il demande de ne pas spoiler sur ces nouveaux épisodes…du jamais vu !

Netflix a donc prouvé au monde entier qu’elle pouvait créer une série de qualité, du même niveau qu’une chaîne américaine classique. Et elle ne s’est pas arrêtée en si bon chemin, en créant d’autres séries, toutes saluées par la critique. Et je vous conseille en particulier Orange is the New Black, qui vous plonge dans une prison pour femmes américaine : une vraie réussite !orange-is-the-new-black-573700l

 

Netflix, un véritable mode de vie

Netflix, c’est une communication décalée, qui surfe aisément sur le côté accro des sériephiles, complétement revendiqué ici. Eh oui, maintenant, regarder des séries « brillantes », « intelligentes » à outrance, c’est tendance ! Un exemple ici avec une de leur publicité:
http://www.youtube.com/watch?v=P6B2tKMg3B8

Ce côté « accro », Netflix le cultive et a amené une nouveau mode de visionnage: le Binge watching, procédé qui consiste à enchainer les épisodes d’une série à la suite, quitte à voir une saison d’un trait et à passer une nuit blanche… Ce concept, qu’on appelait autrefois « marathon (de série) » remporte un franc succès, et est représentatif des habitudes de consommation actuelles: vouloir tout, tout de suite.

 

Netflix, plus quantitatif que qualitatif ?

3491989

Alors oui, il y a du choix, mais attention: 100,000 références dans un catalogue ne veut pas dire 100,000 chef d’œuvre, bien au contraire. Et c’est là la grosse faiblesse de la plateforme, composé majoritairement de programmes pas toujours très récents ni très réussis, comme on peut trouver sur la TNT .
La grande force de Netflix, c’est donc ses créations originales. Mais encore peu nombreuses, elles ne peuvent, pour l’instant, rivaliser avec  la diversité des grilles d’un network américain ou d’un chaîne du câble comme HBO (Games Of Thrones,  True Blood, Girls…) ou AMC (Walking Dead, Breaking Bad,..).

 

Alors, est-ce que les grandes chaines Françaises doivent prendre peur ?

tv-1Apparemment oui, quand on voit que les PDG des 3 plus grandes chaînes privées Françaises (TF1, C+, M6) ont pris leur plus belle plume pour écrire à la Ministre de la Culture, Aurélie Philippetti. Dans leur lettre, ils font part de leur inquiétude à l’arrivée de ce SVOD, qui a su bouleverser les habitudes de consommation audiovisuelles et pourrait leur faire perdre bon nombre de téléspectateurs. Pire, si Netflix était amené à s’installer au Luxembourg comme les autres géants du web (Amazon, Google, Apple), elle pourrait ainsi éviter la réglementation Française stricte en matière d’audiovisuel, avec par exemple la chronologie des médias, qui implique un délai de 3 ans entre la sortie d’un film au cinéma et sa disponibilité en service de VOD illimité…Des accords vont donc devoir être trouvés.

Netflix, quelle suite ?

Netflix a donc bien compris qu’il falshowslait miser sur ses créations originales, et passe donc à la vitesse supérieure : elle vient de s’associer avec Disney et Marvel, deux mastodontes de l’Entertainment, pour la production de nouvelles séries au budget global de 200 millions de dollars, et dont il sera le diffuseur exclusif. Un très bon coup pour Netflix, qui va pouvoir asseoir son pouvoir. Et il risque de ne pas s’arrêter en si bon chemin…

7 Comments

  1. Joaquim

    Netflix ou l’éternel serpent de mer… qui fera très mal lorsqu’il sera lancé !

  2. lucile.l

    Super ! Vivement l’arrivée du concept en France

  3. Manon

    Je ne connaissais même pas ! Merci Clément pour cette découverte !

  4. Laura

    Yeah vivement que Netflix débarque, pour que mon pot de pop corn et moi on puisse profiter 🙂

  5. Lucille

    Si c’est aussi bien que ça en a l’air tu m’étonnes que les grandes chaînes françaises ont du mourront à se faire ! Je connaissais pas non plus, comme quoi on en apprend tout les jours 😉

  6. CélineD

    Super article ! Je suis d’accord avec toi, Netflix a bien compris notre façon de consommer, de vouloir tout, tout de suite. Regarder une saison complète en un week-end c’est juste le top !

  7. Antonin Gaucher

    Article très intéressant, le cinéma français a vraiment besoin d’être mis en valeur. Je connais un site proposant des plateaux de tournages sur Paris, des équipements professionnels, quelques décors sur place… Faites un tour sur: http://www.studiobercy.xyz

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*