Actu

Le Casual Gaming, un nouvel eldorado pour les marques

Depuis l’avènement du web 2.0 qui prône le partage à travers les réseaux sociaux et l’interconnectivité entre l’ensemble des supports web et mobile, de nouveaux marchés se sont créés. C’est le cas pour le marché du casual gaming.  Alors qu’il ne représentait que 0,2 milliard de dollars en 2008, on évalue la force de ce marché à plus de 15 milliards pour 2014. Ce chiffre est révélateur et ne manque pas d’attirer la lumière sur les casuals games.

Mais c’est quoi un casual game ?

Un casual game est un jeu vidéo qui n’est pas exclusivement destiné au gamers mais plus largement au grand public des joueurs occasionnels. Ce type de jeu se caractérise par une faible courbe de difficulté du jeu, les règles sont très simples, les parties sont courtes. Il se joue à n’importe quelle occasion et à n’importe quel endroit (chez soi, dans les transports, à la pause déj…). Ces jeux visent ainsi un public plus large, plus féminin et plus âgé.

Les parties sont courtes ? Certes, mais d’après les chiffres, on se rend compte que ces jeux sont très addictifs. Effectivement, le temps de jeu passé sur les casuals games tels qu’Angry Birds, Amazing Alex ou encore Tiny wings sont très impressionnants. Le temps de jeu d’un casual gamer dépasse allégrement les 15 à 20 heures de jeu par semaine.

Ce chiffre est dû en grande partie à la facilité avec laquelle il est possible de lancer le jeu rapidement, de mettre en pause, de quitter le jeu et de reprendre sa partie là où on l’a stoppée.

Mais c’est quoi l’avantage pour les marques d’investir sur le marché du casual gaming ?

La situation actuelle de crise que nous connaissons rend frileux les différents investisseurs que se soit sur le marché de la publicité ou de la communication. Avec le marché du casual gaming qui fonctionne sur le principe de la rémunération à la performance, rien de mieux pour une marque que de planifier une opération marketing (lancement d’un casual game) dont le coût sera proportionnel aux résultats. A l’heure actuelle, cette offre est celle qui séduit le plus les décideurs dès lors qu’il s’agit d’augmenter le trafic sur un site web ou un réseau social, de lancer un nouveau produit ou d’agrandir sa communauté de fans. Le casual game semble apparaître ainsi comme une solution idéale pour les marques. La facilité des jeux permet de toucher tous types de cible.

Angry Birds, le meilleur exemple de réussite !

Aujourd’hui, tout bon web addict, connecté à la fois sur son ordinateur, sa tablette et son smartphone a connu l’addiction à ce jeu un peu fou qu’est Angry Birds. Pour ceux qui auraient hiberné pendant les quatre dernières années, le jeu Angry Birds est celui qui bat tous les records. Développé par la société finlandaise Rovio et lancé en décembre 2009, le jeu atteindra le milliard de téléchargements en mai 2012 (toutes versions et toutes plateformes confondues). Le principe est très simple puisque à l’aide d’un lance-pierre, les utilisateurs doivent lancer différents types d’oiseaux sur des cochons verts placés dans un décor donné. L’objectif étant bien sûr de détruire tous les cochons présents dans l’espace de jeu.

Grâce à sa jouabilité, son graphisme et son faible prix, ce jeu a remporté un franc succès auprès des joueurs pour devenir la référence mondiale du casual game. Chaque jour ce sont 200 millions de minutes qui sont passées à jouer au jeu Angry Birds, ce qui équivaut à 380 années de jeu continu. On estime effectivement que plus de 100 milliards d’oiseaux ont été lancés par les joueurs dans ce jeu.

Nous vous laissons découvrir l’infographie de tous les excès pour Angry Birds sur Gizmodo.fr

Angry Birds, un partenariat avec RIO !

Depuis deux ans, Rovio a bien compris la force de son jeu et exploite toutes les possibilités. A la suite de la sortie du film RIO, la marque n’a pas hésité à passer un partenariat avec l’oiseau bleu pour sortir une version brandée “Angry Birds RIO”. Résultat, après seulement 10 jours de lancement, le jeu avait déjà été téléchargé plus de 10 millions de fois par les utilisateurs de l’Appstore. L’histoire : Ce jeu met en scène des personnages du dessin animé. Dans cette version ce ne sont plus les oeufs des oiseaux Angry Birds mais bel et bien les oiseaux du jeu eux-mêmes qui sont amenés à Rio de Janeiro où ils rencontrerons les héros de RIO le film.

Découvrez ou redécouvrez ci-dessous le trailer du jeu :

Angry Birds récidive avec une version Star Wars !

Suite au succès des différentes versions du jeu et principalement celle d’Angry Birds RIO, Rovio a décidé de ne pas s’arrêter en si bon chemin et vient de sortir une version très attendue par les angry birds addicts, Angry Birds Star Wars. Basée sur le même principe de jeu, cette version se différencie par la modification de caractère des oiseaux. Effectivement, les attitudes des oiseaux ont bien changé dans cette version puisque désormais l’un d’entre eux pourra sortir son sabre laser pour trancher au dernier moment dans le vif. Il pourra ainsi démolir tout un décor tout en tuant un cochon. Il n’en fallait pas plus pour réveiller la flamme pourtant déjà bien intense entre les fans et nos chers oiseaux. Même si nous ne connaissons pas encore tous les chiffres, on peut facilement s’avancer en disant que cette version ne dérogera pas à la règle car le succès est déjà au rendez-vous.

Angry Birds, à quand un partenariat avec Nespresso, Coca Cola ou Procter & Gamble ?

A la vue des chiffres et de la forte publicité que la sortie du jeu a apporté au film RIO, on est en droit de se demander si les marques n’auraient pas tout intérêt à passer rapidement un partenariat avec Rovio. A l’heure ou le placement produit fait rage dans les jeux vidéos grand public, on pourrait penser la manoeuvre intelligente. Nous ne serions donc pas étonné de voir bientôt débarquer sur nos smartphones et tablettes, une version co-brandée du célèbre jeu Angry Birds.

Oasis, le parfait exemple de la force du casual gaming pour les marques …

Nous connaissons tous la renommée de la présence digitale de la marque totalement fruitée. En avance sur bon nombre de marques françaises que se soit en terme de communication digitale ou la création d’évènements street-marketing pour créer un lien affinitaire avec ses fans, Oasis est aussi en avance technologiquement parlant puisqu’elle fait partie des premières marques à utiliser le casual gaming comme un moyen dans sa stratégie de communication.

A travers sa campagne “Oasis Fruit of the Year”, la marque avait un réel objectif de social marketing. Dénombrant déjà plus de 700 000 fans sur Facebook avant le lancement de cette campagne, la marque avait pour objectif de dépasser le million de fans. Ce chiffre a largement été atteint puisque à la fin de la campagne, la fanpage d’Oasis comptait plus de 1 500 000 fans. Ce résultat plus que positif s’explique en partie par la mise en place d’un casual game permettant aux utilisateurs de concurrencer leurs amis à travers un jeu simple et ludique et surtout extrêmement immersif dans l’univers de la marque. Effectivement avec plus de 2 millions de téléchargements, l’application “Oasis La Chuuute” est tout simplement le plus grand succès d’advergaming sur mobile. Durant sa semaine de lancement, le jeu est resté numéro un des applications gratuites les plus téléchargées et plus de 30 millions de parties ont été jouées.

A la vue des résultats, on ne peut donc qu’être convaincu que le casual gaming a un réel pouvoir de persuasion auprès des utilisateurs permettant ainsi aux marques de développer et de renforcer leur affinité avec leurs fans, leurs clients voir même leurs prospects…

Article rédigé par Sarah Février et Michael Galmiche

1 Comment

  1. […] Avec cette nouvelle application, Facebook souhaite clairement retrouver sa place centrale en ce qui concerne les jeux pour les utilisateurs casuals. […]

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*