Actu

L’agence Kindai lève le filtre sur l’utilisation d’Instagram

Instragram c’est : plus de 150 millions d’utilisateurs, 55 millions de photos uploadées chaque jour et plus de 1,3 milliard de likes quotidiens. Une réputation inébranlable construite en seulement quatre ans d’existence. Des performances à faire pâlir d’envie les autres réseaux sociaux, ou plutôt à les attirer comme des mouches puisque Facebook, le géant du social media décide d’investir dans ce dernière en se l’offrant pour la coquette somme de 300 millions de dollars.

Instagram est devenu en très peu de temps un des réseaux les plus prisés chez le commun des mortels, les marques et les célébrités. Pour rappel : les photos, visuels et autres iconographies correspondent au type de publication apportant le plus de trafic et attirant un nombre supérieur d’utilisateurs sur les réseaux sociaux.
On connait tous la chanson : on tombe sur un selfie de Rihanna, on rebondit sur le plat commandé par notre copine Loulou dans un nouveau resto « #stylé », on atterrie sur une vidéo de la soirée du jeudi soir à ne pas manquer et on finit par se rendre compte qu’on est piégé dans l’addiction à Instagram. Et même pire : qu’il influence notre vie quotidienne !
#instafood #instatrip #instaselfie #instabilitéprobable… Mais quel est le secret de cette machine infernale qui nous en fait voir (des filtres) de toutes les couleurs ?

InstagramInstagram

Pour percer à jour ce mystère, l’agence de communication digitale Kindai a dévoilé une étude complète sur ce réseau social qui prend de plus en plus d’ampleur. Elle est intitulée « Power Users Instagram – De l’utilisateur à l’influenceur » et lève le mystère sur les rouages d’un concept simple mais efficace. Une première partie de cette étude a été réalisée auprès d’un échantillon d’utilisateurs Instagram français âgés de 16 ans et plus postant au moins une photo par semaine. La seconde sur un échantillon de 146 influenceurs ayant plus de 10 000 followers.
Voici ce que cette première partie nous révèle :

  • L’utilisateur type suit en moyenne 134 personnes sur le réseau
  • 46% des utilisateurs suivent leurs marques préférées
  • 70% des utilisateurs français se connectent au moins 1 fois par jour sur Instagram
  • 85% publient au moins 2 photos par semaine
  • Les marques les plus suivies par les utilisateurs français sont liées au tourisme et aux voyages
  • 69% des utilisateurs français utilisent la géolocalisation quand ils publient une photo
  • 47% des utilisateurs se sont déjà rendus à un endroit suite à une photo publiée par un ami
  • 58% des utilisateurs ont déjà eu envie d’acheter un produit vu sur une photo publiée par un ami
  • 44% des influenceurs Instagram français comptent plus de 50000 interactions par semaine
  • 68% des instagrameurs influents souhaitent travailler plus souvent avec des marques

icono instagram

Ainsi naquit le terme de picture marketing. Selon le journal du net, « C’est l’une des tendances fortes que l’on observe sur les principaux réseaux sociaux depuis fin 2011. Elle s’illustre à la fois par l’émergence et le succès de plateformes qui reposent sur les photos, vidéos ou images et leurs partages (Pinterest, Instagram, Snapchat, Vine…) et par la tendance prise par les réseaux majeurs. »
Ce pouvoir de l’image, les marques l’ont bien comprit. Toutes, se ruent sur l’application pour profiter d’une communication « casual » mais percutante et d’un storytelling assuré. Et elles ont raison !
Selon l’agence Kindai, 58% des utilisateurs français ont déjà eu envie d’acheter un produit vu sur une publication d’un de leurs “amis” sur Instagram, et 47% se sont déjà rendus à un endroit après avoir vu une photo publiée par un de leurs amis.
Aujourd’hui, la présence des marques sur les réseaux sociaux est un gage de dynamisme, de modernité, de sureté et presque de légitimité à exister : en sommes, plus que les moyens financiers, le web les rend puissantes !

marques insta

Attention cependant à ne pas tomber dans le blabla superficiel, avoir l’air détendu : oui, communiquer à tort et à travers : non ! Les possibilités de collaboration entre influenceurs et marques sont infinies mais nécessitent une véritable compréhension de la cible pour être le plus percutant possible.
Ce plus, les français restent réticents à la communication de marques sur le réseau : « Aujourd’hui, 68 % de utilisateurs Français restent hostiles à l’arrivée de la publicité sur Instagram, les synergies possibles entre les contenus produits par les marques et ces nouveaux influenceurs permettent d’offrir des contenus riches à fort potentiel d’interaction et de contourner la réticence du public français pour un modèle media peu adapté au réseau social. » écrit le blog Bonjour Idée.

L’étude révèle qu’un utilisateur suit en moyenne 134 personnes, parmi lesquels 89% sont des amis, et 46% sont des marques. Pour ce qui est des secteurs qui intéressent les instagrameurs, nous avons, en  tête, le tourisme pour 45%, l’image et le son (photo, vidéo) pour 36% d’entre eux, la mode pour 37%, la culture (cinéma, jeux vidéo, exposition) pour 31% et le secteur déco et design pour 30%.
En somme, sa capacité à divertir régie l’attraction d’une marque, prenons en bonne note !

Parmi les 150 millions d’utilisateurs Instagram, on compte une nouvelle forme d’influenceurs très suivis et très actifs. L’agence en distingue deux types : les utilisateurs « classiques » et les « influenceurs », ces créatifs, photographes ou sportifs qui sont suivis par plusieurs dizaines de milliers de personnes.
Ce sont des personnes très suivies (33% comptent plus de 100 000 followers) qui sont identifiées comme créatrices de contenus. De plus en plus de marques les sollicitent pour collaborer avec eux :  44% d’entre eux comptabilisent plus de 50 000 interactions par semaine, et ils sont 68% à vouloir travailler plus régulièrement avec des marques.

infographie-instagram-chiffres-influenceurs

Selon les chiffres : 33% de ces nouveaux influenceurs comptabilisent plus de 100 000 Followers et plus de 44% d’entre eux génèrent plus de 50 000 interactions par semaine. Car nous le savions déjà, n’importe qui peut aujourd’hui devenir un influenceur de choix : capter le moment, attirer l’attention, valoriser son contenu, tels sont les maîtres mots de l’influenceur 2.0. Et certaines marques devraient en prendre de la graine. Car il suffit de pas grand-chose pour passer du statut d’instragrameur anonyme au statut d’influenceur que l’on s’arrache. Au même titre que les bloggeurs, les utilisateurs qui utilisent le réseau avec habileté deviennent vite incontournables.

Instagram est devenu l’une des plateformes les plus prisées par les influenceurs et les marques par le simple biais de photographies customisées. Bête comme chou ? Il fallait y penser !

chat choux

6 Comments

  1. manon

    Merci pour cette étude que tu as faite sur l’utilisation d’instagram. Les chiffres sont assez impressionnant !

  2. richard

    Très bon article.

  3. Laura

    Et ben dis donc, on en apprend des trucs, c’est fou ce nombre d’utilisateurs etc. Moi je dirais juste : #instaCoolCetArticle #InstaMerciLulu #instaLoveLeCatChoux

  4. Gregou

    Superbe article, très complet et exhaustif !
    Bravo ! Je me coucherai moins bête

  5. Zoé Dugor

    Super article !

  6. Adelia

    Très intéressant!

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.