Actu

Hackathon : réel besoin d’innovation ou juste opération de communication ?

Avez-vous remarqué la multiplication de ces événements ultra courts venus tout droit de la Silicon Valley ? On les croit réservés aux seuls métiers digitaux, les hackathons concernent tous ceux préoccupés par de nouvelles formes d’innovation.

Hackathon, qu’est-ce que c’est ?

hackathon hackny écran code

Terme qui semble barbare en premier lieu, « hackathon » est finalement juste la contraction du mot anglais « hack » et du français « marathon ». Certes, nous n’allons pas aller bien loin avec ça… Il désigne un événement où des équipes (composées aussi bien de développeurs que de designers et de chefs de projets) sont amenées à réfléchir à une solution, une application visant à répondre à une problématique émise par une entreprise, sur un délai très court (48 heures dans la plupart des cas). À la fin du hackathon, les groupes soumettent leurs idées à un jury. Aujourd’hui, ces événements peuvent être organisés directement par les entreprises ou par des agences, et touchent presque tous les domaines : la santé, les assurances, les transports, etc.

Le principe réside donc dans le fait que rien ne se déroule comme en entreprise : les profils des participants sont différents des ressources humaines organisatrices, le format et les conditions sont plus originales, enfin les méthodes de travail sont souvent peu existantes au sein des entreprises.

Si ce format ultra condensé de permet de « sortir du schéma d’innovation classique » d’après Franck Mouchel (CIO d’Axa), rares sont les projets qui sont aussi aboutis que les produits finis, souligne John Karp (co-fondateur de BeMyApp).

Hackathon, nouvelle forme d’innovation pour les entreprises ?

hackathon coworking innovation

Les problématiques soumises par tous sont réelles, ambitieuses et reflètent un vrai besoin derrière, mais sans promesse de prototypes à la clé, le hackathon est-il sincèrement une nouvelle forme d’innovation ?

Il arrive que les prototypes présentés à l’issu des hackathons soient repris par les équipes avec le soutien de l’entreprise organisatrice, puis approfondis, incubés, et enfin commercialisés ou utilisés en interne, dans le cas de problématiques métiers. Oui, mais voilà Sarah Cherruault (PDG d’Auticiel) nous ramène un peu à la réalité : « le problème des hackathons, c’est qu’on y accomplit 80% d’un projet et qu’on oublie de finir les 20% restants ».

Avec du recul, c’est la question que je me suis moi-même posée au cours de mon propre parcours professionnel. Au fil de l’organisation de HackTrain – hackathon centré sur le ferroviaire – je me suis rendue compte que les hackathons ne visent pas tant que cela à trouver une solution en premier lieu pour les parrains et partenaires. Là n’est pas une critique du format. Après tout, certains participants font des hackathons presque tous les week-ends et deviennent plus que redoutables et/ou travaillent déjà dans des entreprises dont l’activité rime avec innovation ! Au cours de la dernière édition de HackTrain, nous avons même eu l’occasion de voir quelques projets impressionnants.

Hackathon, vivier de talents et levier de communication

Au final, les hackathons permettent avant tout de renforcer, sinon d’ancrer, l’image des entreprises organisatrices (ou engagées, dans le cas d’un parrainage) dans leur logique d’innovation, et de transformation digitale. En ce qui concerne le sujet des talents, les Ressources Humaines accèdent à de nouveaux viviers de recrutement moins conventionnels.

Du côté des participants les plus novices en la matière, ces événements leur permettent de prendre de la hauteur et s’ouvrir l’esprit. Pour résumer leur ressenti, je citerai un de mes collègues : « On finit le week-end un peu rincé, mais avec une patate d’enfer pour soulever des montagnes derrière. »sessions de pitch hacktrain

De retour de cette aventure complètement folle, je vous fais part de mon ressenti post-événement, encore un peu à chaud. Ayant la possibilité de suivre plusieurs candidats pendant HackTrain, qui s’est tenu du 4 au 6 novembre dernier, j’ai pris une claque dans la figure. Contrairement à mon pressentiment en amont de l’événement, les candidats m’ont bluffée. Des résultats concrets en sont sortis, des résultats répondant aux attentes des sponsors et partenaires : des prototypes innovants et fonctionnels.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.