Actu

L'Ecole du futur, quelle éducation pour nos enfants ?

Ah… bien loin de nous l’époque où les enfants s’asseyaient à leur bureau d’écolier à deux places en bois, sortaient leurs manuels du casier sous le plateau et trempaient leur plume dans l’encrier en porcelaine pour rédiger la dictée énoncée par le maître. Sans oublier le buvard…!

Bienvenue dans le 21ème siècle. Bienvenue dans l’école du futur.

C’est bien sûr au sein de l’antre parisienne  du géant de l’informatique Microsoft que se trouve  le prototype de l’environnement scolaire dans lequel nos enfants pourraient bientôt apprendre leurs leçons.

Dans cette classe 3.0, les enfants sont accueillis par des robots. Bien moins effrayants que Robocop, Buddy et Nao interagissent avec les humains et favorisent l’apprentissage en suscitant la curiosité des plus jeunes. Le premier est géré par une tablette sur laquelle un visage s’anime. Buddy se déplace alors de façon autonome sur ses roues grâce à des capteurs en tous genres (détection de présence, de gaz, de fumée…) et va à la rencontre des élèves qui peuvent parler avec lui. Avec Buddy, ils pourront apprendre les règles de grammaire, de conjugaison et espérons le, d’orthographe !

Nao, quant à lui, est un robot programmable. Car oui, dans l’école du futur, nos petits geeks en herbe apprendront à coder. Quoi de plus normal que de pouvoir comprendre comment fonctionne leur environnement numérique et le faire fonctionner eux-mêmes d’ailleurs. Ils pourront ainsi permettre à Nao de voir, d’entendre, de parler… un monstre de Frankenstein 2.0 ?

Après avoir fait connaissance avec leurs deux hôtes, les écoliers ont l’embarras du choix. Et pour passer au tableau, terminée l’interminable attente avant qu’un volontaire soit désigné de force ! Dans l’école du futur, toutes les surfaces sont interactives, y compris le tableau (sur lequel on n’écrit plus à la craie vous l’aurez compris). Faire participer les jeunes devient donc un jeu d’enfant. Et s’ils en ont assez de rester assis derrière leur tablette géante, elle aussi interactive et connectée en réseau aux autres tablettes, les enfants peuvent continuer à apprendre en s’amusant sur le sol …interactif ! Bon, vous l’aurez compris, l’interactivité est le maître-mot. Mais quel est l’intérêt de telles pratiques? Et surtout, apprend-on mieux en utilisant les nouvelles technologies ?
Il est vrai qu’il est plus aisé de capter et de maintenir l’attention d’un jeune en l’impliquant. Et grâce à ses évolutions, les enfants ne sont plus des auditeurs passifs face à leur enseignant. Ce dernier aura d’ailleurs plus de chances de réussir à intéresser ses élèves sur des sujets à priori peu captivants pour eux (comme l’éducation civique, la sensibilisation aux sujets environnementaux, etc) en utilisant le jeu.

livre-augmentéEt les livres dans tout ça ?

On le sait, Internet est une source intarissable d’information. Et grâce à la réalité augmentée dans sa classe immersive, Microsoft permet aux écoliers d’aller plus loin que le contenu de leurs manuels. Ils leur  suffit de placer leur ouvrage devant une webcam pour faire apparaître différentes informations et/ou animations à l’écran. De quoi donner envie aux enfants d’ouvrir des livres plus souvent !

Apprendre en s’amusant

C’est là que semble résider tout l’intérêt de ces évolutions. Est-ce là la clé de la réussite scolaire ?
Même en tant qu’adulte, il nous est moins pénible d’apprendre ou de travailler si nous prenons du plaisir à le faire. Cela doit donc être d’autant plus vrai pour un enfant, qui n’a pas encore intégré la notion de contrainte. Mais justement, l’école est-elle le lieu approprié à cette forme d’apprentissage ? Si l’on ne fait que s’amuser à l’école, que compenser une contrainte d’apprentissage par la satisfaction d’un plaisir, où apprend-on alors à se concentrer, à être sérieux, à être calme et attentif ? Comment apprend-on à réfléchir seul en tête à tête avec son esprit et non accompagné par un écran ?

Alors, des salles de classe tout numérique, pour ou contre ?

N’oublions pas une chose. L’apprentissage des enfants est largement conditionnée par leur environnement familial et l’accès à la culture. Les inégalités en la matière ne seront pas comblées par cette évolution. Car si de plus en plus de foyers sont équipés en ordinateurs, smartphones et autres tablettes, il s’agit de savoir à quelle fin ils sont utilisés. Les « digital natives » seront probablement tous égaux quant à l’accès aux nouvelles technologies mais pas quant à leur usage.

illetrisme

En 2013, le taux d’illettrisme des élèves s’apprêtant à entrer en 6ème atteignait 20%. Un enfant sur cinq sait déchiffrer les mots mais ne comprend pas leur sens. Inquiétant non ? L’école primaire est le lieu où les jeunes acquièrent les bases, notamment en lecture et en écriture. A l’heure où de moins en moins de jeunes lisent des livres, est-il de bon augure d’apprendre à lire sur un écran et apprendre à écrire sur un clavier ?

«Les médias numériques sont nuisibles au développement de la mémoire, ne sont pas adaptés à l’encouragement de l’apprentissage et provoquent des dépendances». C’est ce que déclare le professeur en psychiatrie Manfred Spitzer après avoir mené une étude sur l’impact de l’utilisation fréquente du numérique par les jeunes enfants. Il met ainsi en avant le phénomène de zapping de l’information observé chez les jeunes qui ont de plus en plus de mal à se concentrer sur un sujet et à retenir l’information qui lui attrait.

De nombreuses limites peuvent être mises en avant face à l’évolution probable de l’école. Elle doit néanmoins savoir s’adapter à la société en mutation, tant sur les enseignements dispensés que sur la façon de les enseigner. L’école est et doit rester le lieu où les futurs citoyens et travailleurs se préparent à s’intégrer dans une société qui exige d’eux de respecter des codes. Certains parleront de formatage, certes. Néanmoins comme toute évolution, la mutation technologique des écoles doit prendre en compte les limites qu’elle soulève.

mieux avant

 

Au fond, grand-père n’avait peut-être pas complètement tort quand il disait que « c’était mieux avant ».

 

 

 

Découvrez la classe immersive de Microsoft vue par les journalistes de 01.net

[youtube youtubeurl= »http://youtu.be/QqJkGMx1z28″ ][/youtube]

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.